Comment installer un arroseur automatique chez soi ?

331
Partager :

La gestion de l’eau est un facteur très important dans nos maisons et spécifiquement dans nos jardins. De nos jours, il est possible de vous dispenser de la tâche fastidieuse d’arrosage. De plus, vous pouvez vous assurer au mieux de l’utilisation efficiente de votre eau.

Pour ce faire, il existe des dispositifs qui permettent l’arrosage automatique dans vos maisons. Il est alors nécessaire de savoir comment installer un arroseur automatique dans sa maison.

Lire également : Comment agrémenter son jardin ?

Arrosage automatique : plusieurs systèmes disponibles

Avec l’arrosage automatique, vous pouvez facilement couvrir l’ensemble des besoins de votre jardin en eau. Ce système est piloté par un programmateur qui se charge de déclencher en temps voulu l’irrigation. Par ailleurs, on distingue l’arrosage automatique de surface (l’aspersion, la micro-aspersion et la micro-irrigation) et l’arrosage automatique enterré qui possèdent chacun leurs caractéristiques. L’avantage principal de l’arrosage automatique enterré est son invisibilité puisqu’aucun tuyau ne traverse votre jardin.

Par contre, comme l’indique son nom, l’arrosage de surface ne permet pas de cacher les tuyaux. Toutefois, ce dernier est modifiable et peut s’adapter en fonction de la saison. L’arrosage automatique est un système qui fonctionne grâce à certains accessoires bien définis.

A voir aussi : Quels critères doit remplir une résine de plage de piscine ?

Ces derniers favorisent la circulation et l’arrosage optimal de votre jardin. Ainsi, pour tous les systèmes d’arrosage, il faut un matériel approprié. En vous rendant à cette adresse, vous pouvez trouver les accessoires nécessaires pour l’arrosage et le pompage de l’eau.

arrosage jardin

Arroseur automatique enterré : les étapes de l’installation

L’arroseur automatique enterré est très recommandé pour vos jardins à la maison en raison de sa subtilité. Toutefois, son installation demande un véritable savoir-faire, même pour un expert ou un bon bricoleur.

Une étude technique pré-installation s’impose

Il est nécessaire de faire appel à un paysagiste pour des évaluations préliminaires. En effet, vous devez convenablement préparer le chantier et identifier :

  • la pression et le débit possible sur votre espace ;
  • les accessoires nécessaires à l’installation ;
  • le nombre et l’emplacement optimal des arroseurs et des électrovannes ;
  • et le type de tuyaux et de programmateur à utiliser.

Après la réalisation de l’étude, vous pouvez confier votre installation au professionnel ayant effectué l’étude. Si vous pouvez le faire vous-même, vous devez toutefois faire preuve d’une grande délicatesse.

Assemblage du système d’arrosage au sol

À cette étape, il faut réaliser un assemblage du circuit au sol et à l’échelle. De ce fait, toutes les fournitures nécessaires devront être disponibles pour faciliter l’assemblage. Les tuyaux sont alors assemblés progressivement, puis découpés et reliés aux raccords et aux asperseurs. Il est ensuite important de faire un test en raccordant de l’eau pour évaluer le fonctionnement du système.

Confection de tranchées, installation, test et enterrement du circuit d’arrosage

Après l’assemblage au sol, il faut maintenant creuser les tranchées dans lesquelles poser le circuit. Ce travail demande l’utilisation d’un équipement adapté (creuse-tranchée, pioche ou mini-pelle) et parfois l’intervention d’un professionnel.

Ensuite, vous devez disposer les tuyaux sur une couche de graviers, connecter les asperseurs et tester le programmateur et les électrovannes. Enfin, vous n’avez qu’à recouvrir votre installation d’une couche de graviers et installer votre pelouse.

En somme, qu’il soit enterré ou à la surface, il faut choisir convenablement le système d’arrosage à utiliser dans le jardin. Même si l’arrosage enterré correspond à vos maisons, son installation demande une grande technicité. Vous pouvez alors contacter un technicien qui peut également s’occuper de la maintenance régulière de votre système.

Partager :