Quelle épaisseur de laine de verre choisir pour l’isolation de votre toiture ?

593
Partager :

Contrairement aux façades d’une maison, la toiture est la partie la plus exposée aux intempéries. Elle doit être alors bien isolée afin de maximiser ses performances énergétiques. Parmi les matériaux utilisés pour l’isolation des toits, la laine de verre est très plébiscitée. Cependant, son épaisseur à l’installation peut fortement influencer son efficacité. Voici nos conseils pour peaufiner votre choix.

Qu’est-ce que la laine de verre et comment calcule-t-on son épaisseur ?

La laine de verre est le matériau isolant de prédilection en construction et en rénovation énergétique en France et dans le monde. Elle est composée de sable et de verre recyclé et existe sous plusieurs formes et épaisseurs. Vous pourrez consulter batiment.info, l’annuaire et blog du bâtiment afin de trouver une entreprise qualifiée pour tous vos travaux d’isolation.

A lire aussi : L'autoconstruction, qu'est-ce que c'est ?

En effet, la laine en verre permet de limiter efficacement les déperditions thermiques en été comme en hiver. Sa conductivité thermique, encore appelée lambda qui varie de 0,030 W/(m.K) à 0,040 W/(m.K) lui permet d’offrir une excellente performance thermique selon son épaisseur. En plus, la laine en verre est parfaitement résistante au feu et à l’humidité.

Par ailleurs, pour calculer l’épaisseur de laine de verre à utiliser pour votre toiture, il suffit de multiplier sa résistance thermique (m2/K/W) par sa conductivité thermique (W/m. K). Ces données sont mentionnées sur l’emballage du matériau.

A lire également : Terrassement : les normes et assurances obligatoires

Comment choisir l’épaisseur de laine de verre idéale ?

Les fibres de verre enchevêtrées et les multiples petites cavités qui composent la laine en verre lui permettent de canaliser des flux d’air, froid ou chaud. Ce matériau isolant s’adapte facilement à tout type de travaux d’isolation. Cependant, en fonction du type d’application à faire, il faut une certaine épaisseur.

Quelle épaisseur pour l’isolation extérieure de votre toiture ?

L’isolation d’une toiture consiste à y poser plusieurs couches d’isolant, dont une en laine de verre pour limiter les fuites thermiques. Cette technique aussi appelée sarking est conditionnée par l’épaisseur de la laine de verre.

Pour une résistance thermique optimale de 7m²K/W, optez pour une épaisseur de 24,5 cm. En revanche, pour une performance thermique moyenne de 6m²K/W, 21 cm d’épaisseur suffisent. Pour le prix, prévoyez environ 14 € le m².

Qu’en est-il de l’épaisseur de laine de verre pour l’isolation de vos combles ?

En général, on retrouve des combles aménageables et des combles perdus. Pour l’isolation des combles aménagés, on pose des panneaux de laine de verre semi-rigides et denses sur les rampants de la toiture (la partie intérieure). Dans ce cas, il faut une résistance thermique d’au moins 6m². K/W pour une épaisseur de 22 cm. Mieux, optez pour une couche de 28 cm pour une performance thermique maximale et prévoyez entre 13 et 17 €/m².

D’autre part, pour isoler des combles perdus, on a deux formes de laines de verre disponibles. Celles en rouleaux pour les zones accessibles et en flocons pour les surfaces difficiles d’accès. Ici, la résistance thermique minimale requise est de 7m².K/W avec une épaisseur de 30 cm. Avec des professionnels certifiés RGE, vous pourrez même faire poser une couche de 40 cm.

Si vous optez pour une pose de rouleaux, privilégiez deux couches de laine de verre. La deuxième doit être croisée afin d’éviter des ponts thermiques au niveau des pièces de charpente qui soutiennent le plancher. Comptez environ 15 € le m² pour une isolation optimale de vos combles.

Partager :