La prise en charge de vos travaux d’entretien en Belgique

153
Partager :

L’entretien se rapporte aux différents travaux visant à maintenir un logement en bon état. Certains d’entre eux nécessitent bien sûr l’intervention d’un professionnel et génèrent par conséquent des frais non négligeables. Qu’en est-il de leur prise en charge en Belgique ?

Serez-vous remboursé pour un problème d’égouts bouchés ?

Odeur nauséabonde envahissant la maison, installations qui peinent à évacuer les eaux usées comme il faut, remontée de ces dernières dans la douche, la cuvette des toilettes, le lavabo… Autant de signes sous-entendent la présence d’un bouchon dans vos égouts. Si vous constatez l’un d’entre eux, alors il faut directement faire appel à une société de débouchage compétente.

A lire en complément : Le froid ne régnera plus chez vous

En l’occurrence, il est question de contacter directement votre assureur. Le but est de savoir si votre contrat inclut ou non une couverture spécifique pour les canalisations. Si c’est le cas, alors la compagnie d’assurance fera intervenir un plombier avec qui elle est en partenariat pour le débouchage de vos égouts à Charleroi ou ailleurs en Belgique.

Elle peut également vous demander de faire appel au plombier de votre choix à vos frais, puis rembourser ces derniers conformément aux modalités du contrat. Vous êtes toutefois dans l’obligation de fournir à l’assureur un compte rendu du passage de la caméra dans les égouts, sans quoi il peut refuser de vous indemniser. Au cas où votre contrat ne contient aucune garantie sur les soucis de canalisations, alors le débouchage de vos égouts se fera à vos frais exclusifs.

A voir aussi : Remplacer une vitre après effraction

Une fois sur place, le plombier se charge d’identifier l’origine du problème. S’il constate que l’obstruction se situe dans le domaine public, alors elle est à la charge de la commune. Dans le cas contraire, elle relève de votre responsabilité. Notez que si vous êtes locataire, le désengorgement d’égouts obstrués vous incombe puisqu’il figure parmi les travaux d’entretien que vous êtes tenu de réaliser. Vous pouvez cependant vous libérer de cette obligation si :

  • le souci est survenu à cause d’égouts vétustes ou d’une accumulation ayant débuté avant même que vous n’occupiez les lieux,
  • le bouchon se trouve dans la partie commune (dans le cas où vous êtes locataire d’un appartement se trouvant dans un immeuble collectif).

Dans le premier cas, le propriétaire peut vous demander de régler le problème à vos frais. Vous lui transmettez ensuite la facture des travaux qui s’est opérée afin qu’il puisse vous rembourser son montant total.

débouchage égouts Belgique

Votre propriétaire doit-il prendre en charge une dératisation ?

La présence de rongeurs indésirables dans une maison constitue sans doute un véritable problème à multiples niveaux. Ils sont non seulement gênants, mais s’en prennent également aux différents éléments se trouvant dans l’habitation. Nous pouvons y ajouter le fait qu’ils sont une véritable source de pollution pouvant porter atteinte à la santé des occupants. Il existe heureusement un moyen de les éradiquer : la dératisation.

Peu importe l’ampleur d’infestation, une telle opération requiert l’intervention d’un professionnel chevronné. En règle générale, les frais découlant de cette intervention incombent automatiquement au bailleur, ce dernier étant dans l’obligation de mettre à disposition des locataires un logement aussi salubre que décent. Cela dit, à partir du moment où vous remarquez la présence de rats, souris ou autres rongeurs chez vous, le premier réflexe que vous devez avoir est d’avertir votre bailleur. Ce dernier se charge ensuite de faire intervenir un spécialiste de dératisation à ses frais pour inspecter et traiter les lieux.

Notez néanmoins que si vous êtes à l’origine de l’infestation qui s’est produite au sein de votre habitation, par exemple en raison d’une négligence en matière d’hygiène, la dératisation relève de votre responsabilité.

Comment les assurances belges couvrent-elles les pertes dues à un cambriolage ?

À la suite d’un cambriolage, vous devez en tout premier lieu déposer plainte auprès des forces de l’ordre qui se trouvent à proximité de votre domicile (police ou gendarmerie). Une fois chez vous, ces derniers se chargent de constater les faits dénoncés. Ils vous remettent un récépissé de dépôt de plainte au terme de leur intervention. La prochaine étape consiste à déclarer le sinistre à votre assureur. Cette formalité doit se faire généralement dans les 24 heures suivant la constatation par les autorités. Lors de la déclaration, vous devez joindre un certain nombre de justificatifs dont :

  • l’attestation remise par la police ou la gendarmerie,
  • les justificatifs pour les affaires volées (tickets de caisse, factures, certificats de garantie, photos…),
  • les clichés des objets de valeur,
  • les témoignages éventuels,
  • les autres pièces pouvant faire office de preuves…

Votre assureur va par la suite passer au crible votre dossier. Si votre contrat d’assurance multirisque habitation inclut la garantie vol, alors l’indemnisation peut s’enclencher. Cela se fera effectivement conformément aux modalités de votre police. Il faut savoir que la garantie vol indemnise aussi bien les biens disparus que les dégâts engendrés par le cambrioleur tout au long de son acte malveillant. Le vol dans trois garages maximum y est aussi inclus.

Partager :