Comment faire pousser un Anacardier (arbre à noix de cajou)

1435
Partager :

Il est également apprécié comme accompagnement apéritif ou collations : les noix de cajou ont beaucoup d’adeptes. Et il serait mal de le nier à cause de ses bienfaits pour la santé — tant que vous les consommez non salés, bien sûr. Mais si nous connaissons bien ce fruit, il est plus difficile d’imaginer à quoi peut ressembler l’arbre qui les rend matures… Allons éclaircir ce mystère.

Noix de cajou, un arbre peu connu

Commençons par un petit point d’histoire. L’anacardium occidental est originaire de l’Amérique du Sud , en particulier du Brésil. Après la conquête de ces territoires, il a ensuite été importé dans plusieurs pays par des colons portugais, notamment en Inde et en Afrique (plutôt à l’est du continent). Sa culture a ensuite été étendue à d’autres pays, jusqu’à l’Asie du Sud-Est.

A voir aussi : Aménager un dressing

Un noix de cajou est reconnu grâce à ses feuilles elliptiques et ses fleurs blanches légèrement rosées qui diffusent un parfum prononcé. Cela permet à cet arbre d’attirer les insectes pollinisateurs. Il fait habituellement une douzaine de mètres de haut. Pendant longtemps, son bois a été utilisé pour fabriquer des bateaux. Mais ce qui le rend probablement le plus reconnaissable, c’est son fruit.

A lire aussi : Ameublement : les matériaux les plus adaptés à la découpe

Les fruits de l’arbre de cajou

Une couleur rouge et mesurant 2 à 3 cm, il a un aspect plutôt particulier, ce qui le rend très facilement identifiable. Il lui valait souvent une comparaison avec une petite courge ou un cœur. Mais il est en fait un faux fruit, bien que nous l’appelons pomme de cajou Avec  ! Après la récolte et le séchage, il peut être réduit à la confiture ou au sirop, ou séché.

La résine à son niveau doit être manipulée avec soin en raison de sa capacité à déclencher des allergies. Il est utilisé la plupart du temps pour ses propriétés insecticides et médicinales, par exemple pour lutter contre les verrues.

Par extension, c’est ce fruit qui permet la croissance de ce qu’on appelle les noix de cajou. Son nom est un peu trompeur, car c’est un fruit et non une noix, tout comme la noisette. Après avoir été torréfiés, ces fruits sont le plus souvent utilisés pour deux utilisations dépendantes de la culture. En Asie, les noix de cajou sont souvent les ingrédients des plats traditionnels , alors qu’elles sont plus souvent consommées comme collations dans les pays européens.

Faire pousser un anacardier : comment procéder ?

Vous voulez planter et faire pousser un arbre de noix de cajou mais vous ne savez pas comment vous y prendre. Ne vous inquiétez plus, vous êtes au bon endroit. En réalité l’arbre de noix de cajou n’est pas des plus difficile à planter. Il suffit de connaître certaines règles de plantation et de prendre compte de certains détails. Ainsi, pour faire pousser un anacardier, il faut suivre certaines étapes.

Procurez vous des graines de noix de cajou

Vous ne pouvez pas planter un anacardier sans une graine de noix de cajou. Ainsi, la première étape consiste à entrer en possession d’une ou de quelques noix de cajou. Il est conseillé de prendre des noix de cajou fraîches de préférences. Vous pouvez en payer si vous n’avez pas la possibilité d’en avoir gratuitement. Ensuite il vous faudra bien l’enterrer.

Analyser le sol où vous voulez planter les noix de cajou

Vous l’aurez sûrement deviné, tous les sols ne sont pas adéquats pour toutes les plantations. Ainsi, pour l’anacardier, il existe également un type de sol qui lui est favorable. Le sol où vous voulez planter votre anacardier doit être très bien drainé. Vous devez donc veiller à ce que cette première condition soit remplie. Ensuite, ce sol doit avoir un caractère plus ou moins aéré pour permettre la bonne circulation de l’humidité. Il y également une erreur à ne surtout pas commettre. N’utilisez jamais un sol argileux pour la plantation de votre arbre à noix de cajou. C’est une perte de temps car vous n’aurez sûrement pas de bons résultats. Après cela, vous devez également penser à la qualité du sol. Un sol bien dépourvu de ressources naturelles ne peut être utile.

Vérifiez si l’endroit est ensoleillé ou pas

Cette étape là est presque indispensable à remplir. Elle est carrément primordiale. L’ensoleillement de l’endroit où vous voulez planter vos graines doit être garantie. La lumière et les rayons du soleil sont deux choses indispensables à la croissance de l’anacardier. Planté à l’ombre, il ne peut pousser convenablement.

Arrosez votre plante convenablement

Comme pour presque toutes les plantations, l’arrosage est chose importante pour un développement de votre anacardier. Cela étant dit, il lui serrait fatale un arrosage exagéré. Ainsi, n’arrosez votre anacardier que lorsque vous sentez que le sol sur lequel il est planté n’est pas humide. C’est pour cela qu’il est conseillé d’espacer les moments d’arrosage et de ne pas arroser vos plantes en hiver. Le faire peut bien nuire à vos plantations.

L’entretien de votre plantation de noix de cajou

Si vous espérez faire pousser un anacardier, vous devez savoir qu’il faut au préalable prendre soin de sa plantation tout au long de son accroissement. Sans quoi, il ne va sûrement pas se développer comme vous le voulez. Ainsi, l’entretien d’une plantation d’anacardier n’est pas chose difficile. Vérifiez périodiquement l’état des branches. S’il y en a qui sont mortes ,affaissées ou encore enchevêtrées, coupez les et jetez les. Cela évite que ces dernières infectent les autres vives par des maladies ou infections. Protéger également vos plantes face aux insectes ravageurs.

Partager :