Peindre son carrelage sol : Mode d’emploi

178
Partager :

Peindre la tuile de votre salle de bain : Les erreurs à éviter

Remarquer la faïence de votre chambre est simple et rapide. Pour éviter que votre chantier ne se transforme en cauchemar, vérifiez les erreurs que vous ne devez pas faire :

A lire en complément : Le type de sol pour son intérieur : comment bien choisir ?

  • Rush et acheter n’importe quelle peinture  : prenez votre temps et choisissez une peinture parfaitement adaptée à ce stand. Les carreaux qui entourent votre douche ou baignoire sont soumis à un test dur tous les jours, donc ils devraient être choyés ! Même si vous décidez de choisir une peinture haut de gamme, si elle n’est pas bien adaptée, les chances sont qu’elle ne résistera pas à l’assaut des détergents et des produits d’hygiène.

Nos conseils

  • Ne négligez pas non plus le matériau  : brosse, rouleau, brosse, plus vous dirigez vous-même vers des peintures de qualité, plus votre travail est simple.
  • Ne pas diluer la peinture pour des raisons d’économie : elle ne colle pas, et peler à le moindre choc.
  • Certaines peintures nécessitent l’utilisation d’un sous-poil ou d’une couche d’accroche, l’acheter afin d’obtenir un résultat optimal. Il est obligatoire sur les carreaux poreux.
  • Évitez les finitions mates , elles ont l’inconvénient de laisser les éclaboussures d’eau transparentes. Les finitions satinées ou brillantes sont visuellement plus proches de la tuile.
  • Négliger la préparation du substrat  : comme pour tout travail de peinture, cette étape assure une finition parfaite, donc c’est primordial. Commencez par nettoyer soigneusement vos carreaux avec le détergent Saint-Marc ou un autre produit légèrement abrasif. Il est également possible d’utiliser simplement de l’acétone ou de l’alcool. Ensuite, si votre tuile est très brillante, poncez au moins sur la surface. Ponçage manuel ou électrique, c’est à vous de vous ! La peinture peut alors couvrir correctement. Grattez les articulations pour éliminer les impuretés. Une fois que votre faïence est complètement propre et sèche, vous êtes prêt à De la peinture !

Nos petits trucs

Lire également : Faire un ragréage sol : Mode d'emploi

Retirez tous les joints en silicone, la peinture n’adhère pas à ce matériau. Travailler dans un espace parfaitement propre, sec et bien aéré. L’humidité est nocive pour votre travail. Cela peut sembler évident, mais protégez vos interrupteurs, prises et plinthes. Si vous avez des carreaux qui ont été huilés, surtout prenez le temps d’enlever soigneusement la couche de graisse.

  • Ne consultez pas les instructions d’utilisation  : ce serait une erreur grave, chaque peinture peut avoir ses propres caractéristiques et nécessiter un traitement différent. Par exemple : les peintures contenant deux composants, certaines résines, une fois mélangées, doivent être appliquées dans l’heure. Pour éviter toute surprise désagréable, il est essentiel de suivre cette instruction. Pour d’autres peintures, un sous-poil est recommandé.

Nos conseils

Pendant votre travail, faites attention à la température, la peinture peut être appliquée plus facilement dans une pièce avec une bonne température, entre 15 et 20°C.

Si la zone est trop grande, divisez-la et peignez les différentes parties en une seule fois, réservez un pot de peinture à deux composants pour chacun.

  • Ne respectez pas les temps de séchage  : c’est d’autant plus vrai si vous repeignez le sol de votre salle de bain. La peinture de carreaux nécessite deux couches et entre elles, attendez avant d’appliquer la deuxième couche. Généralement, après la première couche, il est essentiel d’attendre entre 12 et 24 heures pour passer la deuxième couche. Vous êtes certainement pressé de voir le résultat, mais cette fois est nécessaire pour obtenir une finition parfaite. Une fois le travail terminé, laissez-le sécher encore 24 heures avant de marcher pieds nus ou d’utiliser votre douche et 72 heures pour mettre vos meubles sur le sol.

Nos conseils

Planifiez d’accroupir la salle de bain de vos beaux voisins pendant les travaux ! Évitez les taches de poussière ou de brosse qui perdraient ses cheveux, car cette peinture ne bouffie pas.

Comment choisir votre peinture de salle de bain ?

Peinture des carreaux est très simple si vous choisissez la bonne peinture . En effet, dans cette salle d’eau, ce dernier doit résister à l’humidité, aux taches qui apparaissent lors de l’utilisation de produits d’hygiène, de détergents et de changements de température.

Quelques caractéristiques importantes

Les peintures spécialement conçues sont lavables et faciles à entretenir. Il est nécessaire de prêter attention à la finition, à la finition mate, préfèrent une finition brillante ou satinée, qui est plus facile à nettoyer quotidiennement. L’eau glisse au-dessus, laissant moins de traces de calcaire.

Gardez à l’esprit : plus la peinture est brillante, plus elle est imperméable, les taches ne s’incrustent pas !

La peinture de carrelage mural est très résistante , mais si vous avez vraiment peur optez pour la résine qui assure un excellent tenir au fil du temps.

Peindre la tuile sur le sol nécessite l’utilisation d’une peinture particulière qui lui est destinée. Il est préférable d’appliquer un vernis protecteur une fois que la peinture a bien séché. Ne lésinez pas sur la qualité de votre peinture pour obtenir une belle surface avec des finitions parfaites et durables.

Voici les différentes peintures très bien adaptées :

  • Peinture polyuréthane  : cette peinture à base d’huile a un avantage certain : son pouvoir de couverture. Il est idéal pour les sols carrelés, mais aussi pour les murs en faïence. Il se compose d’une résine de polyuréthane à laquelle un solvant est ajouté. Il est très résistant et ne nécessite pas de sous-poil, car il est très adhérent. Il est disponible en trois finitions : mat, satiné ou brillant.
  • Peinture époxy  : très couvrant aussi, elle est à base d’huile. Il se compose de polymère époxy et d’un durcisseur qui donne il grande durabilité même dans les conditions particulières des pièces d’eau. En outre, il peut même être utilisé à l’extérieur. Cependant, c’est la présence d’un solvant qui peut nuire à la santé et à l’environnement. Une fois sec, il offre un look magnifique, brillant et tendu. Il convient aussi bien pour les murs que pour les murs et résiste aux rayures, aux chocs et aux détergents.
  • Résine époxy  : la résine colorée auto-lissante est parfaite pour repeindre un carrelage mural. Il offre une finition lisse et propre et particulièrement esthétique. Il est très résistant aux chocs et aux taches et peut être lavable à l’aide de détergents sans problème. C’est assez simple à appliquer, mais vous devez avoir la bonne technique.
  • Enduit décoratif  : il donne un aspect final complètement lisse contrairement aux peintures. Il est disponible en différentes teintes et effets. L’un des plus utilisés est le revêtement effet béton ciré qui assure une esthétique très moderne.

Choisir la couleur de la peinture

Notez que pour les carreaux, certaines marques offrent des nuances qui correspondent bien aux peintures murales. Ils offrent ensuite les mêmes références pour les deux types de peintures afin de faciliter votre choix. C’est parfait si vous décidez de refaire tous les murs dans le même ton. Particulièrement pratique car chaque nuance a des nuances différentes et il est difficile d’harmoniser les murs et les carreaux.

La salle de bain est un endroit pour se détendre avant tout. C’est aussi celui réservé à la beauté avant de sortir. Une pointe tout d’abord, éviter les verts trop brillants qui donnent le mien gris . Le choix de la couleur est avant tout une question de goût, le tout étant que vous avez du plaisir à vous prélasser dans cette pièce.

Les nuances douces donnent un côté zen, généralement apprécié,le grisâtre bleu, le rose poudré, les différentes nuances de blanc sont particulièrement tendance. Cependant, vous pouvez parier sur des couleurs plus toniques et vitaminées ou noir , ce qui est très élégant dans cette pièce. Vous allez adorer son côté confortable et apaisant.

Dans une salle de bain dédiée aux enfants, privilégiez le côté ludique et les peps qui les donnent envie d’aller se préparer. Osez aux couleurs vives comme le jaune ou le rouge  !

Pensez également au plâtre décoratif, il apporte du relief et beaucoup de personnalité à votre décor. C’est une solution qui est d’un réel intérêt, d’autant plus qu’elle peut être colorée facilement.

Nos conseils

Considérez le style de meubles que vous avez sélectionné, l’ombre du sol si vous n’avez pas prévu de le changer, et la peinture murale. Harmonie est le mot clé d’une décoration réussie !

Sur le même sujet : Décoration de salle de bain : notre moderne et zen

idées Le budget nécessaire pour repeindre sa salle de bain

Avant de commencer à peindre votre salle de bain, laissez-vous guider pour déterminer le budget nécessaire.

Le premier élément est la peinture pour les carreaux et les quantités à prévoir dépendent du type de peinture choisi :

  • La peinture polyuréthane est la moins chère, elle prend entre 4 et 9 euros par m².
  • La peinture époxy est déjà plus chère, son prix au m² est compris entre 15 et 25 euros.
  • La résine époxy colorée est certainement l’apparence la plus chère, mais en raison de sa puissance de couverture, elle nécessite moins de matériau. En moyenne, vous pouvez compter un peu moins de 100 euros le litre, sachant que son rendement est de 15 m² par litre.
  • Le plâtre décoratif vaut environ 40 euros pour 5 m².

Comme en général, nous refaisons les murs en même temps, voici quelques idées des sommes à prévoir :

  • Pour une peinture acrylique de très bonne qualité, comptez entre 4 et 12 euros le m².
  • Pour la peinture au glycéros, prévoir entre 3 et 10 euros par m².
  • Et si vous voulez repeindre vos meubles, la peinture appropriée coûte environ 5 euros par m².
  • Ajoutez à cela le prix d’un sous-poil si nécessaire : entre 15 et 25 euros le litre, ainsi que le vernis de finition : entre 25 et 39 euros le litre.

Ensuite, bien sûr, vous avez également besoin d’outils, brosse, brosse, rouleau, stylo à joint :

  • Une bonne brosse est une brosse de qualité qui s’adapte parfaitement à la surface et à la peinture et surtout ne perd pas ses poils. Les prix affichés sont généralement entre 3,4 euros et 15 euros.
  • Les rouleaux de résine ou la peinture de carrelage sont offerts entre 5 euros et un peu plus de 10 euros.
  • Pour un bon pinceau, comptez entre 5 et 10 euros.
  • Le stylo joint est prix entre 3 et 7 Euros.

Comment repeindre sa salle de bain ?

  • La première étape consiste à nettoyer soigneusement les joints de tuiles ainsi que les carreaux. Si ce sont du silicone, n’oubliez pas de les enlever. Il est nécessaire de bien laver et dégraisser avant de commencer à peindre. Commencez par prendre un peu de liquide vaisselle, puis rincez abondamment. Ensuite, l’alcool, l’acétone ou même le vinaigre avec de l’eau élimineront facilement les traces de calcaire et la dernière saleté.
  • Poncez votre tuile si elle est très brillante, sinon la peinture ne pourrait pas coller.
  • Une fois que la surface est bien sèche , et c’est absolument indispensable, vous pouvez commencer à peindre. Il ne vous est pas plus que protéger les bords de la tuile, vos robinets et les divers accessoires qui ne peuvent pas être enlevés.
  • Si nécessaire, appliquer le sous-poil en couche fine. Une fois qu’il sèche parfaitement, prenez votre brosse !
  • Avec un pinceau à brosser, commencez par faire tous les bords et les joints si vous voulez les peindre aussi bien. Ensuite, prenez votre rouleau avec une quantité suffisante de peinture. Cela vous permet de bien l’étirer. Vous traversez les passages, sauf si vous utilisez une résine où vous vous déplacez de haut en bas et vice versa. Attendez que la première couche sèche (entre 12 et 24 heures, selon les marques) et passez à la seconde étant toujours très méticuleuse.

Si vous avez décidé de laisser vos articulations visibles, prenez un stylo à joint et armez-vous de patience. Vos articulations retrouvent leur éclat. Si vous avez retiré vos joints en silicone, tout ce que vous avez à faire est de les refaire. N’oubliez pas de prendre 72 heures pour remettre vos meubles, mais après 48 heures heures, vous pouvez marcher dessus (stilettos interdits !).

Vous avez travaillé parfaitement et vous n’avez qu’à admirer le résultat tous les matins et soirs avec le plaisir supplémentaire de faire ce travail vous-même.

Partager :
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!