Parquet : comment le nettoyer sans l’abîmer ?

2417
Partager :

Tout être vivant devait faire de son nid, un endroit bien présentable. Ainsi, nous devons obligatoirement prendre soin de notre maison du plafond jusqu’au plancher en passant par les murs. En ce qui concerne le plancher, nous le revêtons souvent de parquet. Ledit parquet doit fréquemment être nettoyé. Ce faisant, il restera longtemps sous nos pieds et on ferait régulièrement des investissements pour sa rénovation. Toutefois, pour le nettoyer, il faut prendre des précautions afin de ne pas l’abîmer. Quelles sont ces précautions ? Le présent article vous en parle.

Les astuces pour nettoyer les différents parquets

Le nettoyage de vos parquets suivra certaines règles. Ainsi, vous les retrouverez toujours en meilleur état sans une once de détérioration. Pour ce faire, on se mettra à dépoussiérer notre parquet à l’aide de l’aspirateur. Voici comment procéder selon le type de parquet.

A lire en complément : Comment se débarrasser des insectes nuisibles ?

Le parquet ciré

Parmi tous les revêtements de sol, le parquet ciré est le plus difficile à entretenir, puisqu’il est très sensible au liquide et tache. Pour cette raison, il est recommandé de le dépoussiérer. À cet effet, vous pouvez vous servir d’un aspirateur. Pour son nettoyage, utilisez un chiffon en microfibre humide. Afin d’enlever les taches noires, frottez la partie avec ledit chiffon et la pierre d’argile. Vous pouvez aussi faire briller ce parquet en utilisant le lait de cire liquide ou le cire pour parquet Syntilor.

Le parquet en bois brut

Le parquet en bois blanc ou brut n’est pas doté de protection. Son entretien se fera donc minutieusement. Vous devez également le dépoussiérer avec l’aspirateur. Son nettoyage requiert le passage d’une serpillère imbibée dans une solution composée d’eau et de savon noir. Pour les taches d’encre, frottez la partie avec du jus de citron, et laissez sécher après l’avoir rincé. En ce qui concerne les taches d’huile, vous pouvez les absorber en vous servant du talc ou de la terre de Sommières. Vous appliquez l’un ou l’autre suffisamment sur la partie que vous recouvrez avec tissu qui sera chauffé à l’aide de votre fer à repasser. Les moisissures seront enlevées avec l’éponge et le savon de Marseille. Pour les rayures, poncer la partie avec du papier de verre fin en faisant des mouvements en croix.

A découvrir également : La douchette wc, un allié pour une meilleure hygiène !

Le parquet vitrifié et le sol stratifié 

Pour le parquet vitrifié, le nettoyage se fera comme précédemment après l’avoir dépoussiéré avec l’aspirateur. Ainsi, votre surface ne s’obscurcira point. Afin d’enlever les fines rayures que vous y trouverez, vous pouvez utiliser un produit nettoyant qui est spécialement conçu pour ce type de plancher. Lorsque ce type de plancher est usé ou profondément taché, vous devez le poncer totalement et le vitrifier une nouvelle fois. L’entretien du sol stratifié doit être plus minutieux, car il ressemble au bois, et suivant le modèle, sa couche d’usure est relativement fine.

Utilisez uniquement la solution d’eau chaude pour son entretien. Aussi, il n’est pas recommandé d’utiliser une brosse abrasive. Autrement, sa surface sera rayée. Utilisez alors un balai microfibre ou votre serpillère. Pour tout type de parquet, pensez à mettre des feutres sur les pieds de vos chaises afin de les déplacer sans qu’elles ne rayent votre plancher. Enlevez les taches de sang avec de l’ammoniac. Vous pourrez aussi utiliser l’essence de térébenthine qui s’avère efficace pour les taches de vin et de café.

Le parquet ciré et le parquet huilé : comment les entretenir ?

Le parquet ciré, qui est très apprécié pour son côté chaleureux et authentique, nécessite un entretien particulier. Pour le nettoyer, utilisez simplement une éponge humidifiée avec de l’eau savonneuse. Attention à ne pas trop mouiller la surface pour éviter les dégâts d’eau. Il est aussi recommandé d’appliquer une couche de cire régulièrement pour le protéger des taches et des rayures. Cette opération doit être faite tous les 6 mois.

Quant au parquet huilé, il faut savoir qu’il se patine naturellement avec le temps, ce qui lui donne un aspect unique et personnalisé. Toutefois, cela ne signifie pas que vous devez négliger son entretien. Vous pouvez utiliser une serpillère bien essorée imbibée d’un peu d’eau chaude additionnée de savon noir ou, encore mieux, utiliser un produit spécialement conçu pour l’huile.

En cas de tache sur votre parquet huilé, agissez rapidement en utilisant du papier absorbant sans frotter, puis appliquez un produit détachant spécifique pour bois huilés afin de supprimer toute trace résiduelle tout en préservant la finition naturelle et matière du bois.

Chaque type de parquet nécessite un entretien différent en fonction de sa finition (vernie, cirée ou huilée) mais aussi en fonction de l’usage intensif ou non, ainsi que de la fréquence des passages dans la pièce.

Les erreurs à éviter lors du nettoyage de votre parquet

Le nettoyage de votre parquet ne doit pas être pris à la légère. Effectivement, certaines erreurs peuvent l’abîmer irrémédiablement.

La première erreur est d’utiliser une quantité excessive d’eau lors du nettoyage. Le bois étant un matériau poreux, il absorbe facilement l’eau et peut se déformer ou même pourrir si elle pénètre en profondeur.

La deuxième erreur consiste à utiliser des produits trop agressifs. Ces derniers peuvent altérer la finition du parquet et le rendre terne ou encore provoquer des taches permanentes sur sa surface.

Il faut protéger les pieds de vos meubles, car ils risquent de rayer le sol lorsqu’ils sont déplacés. Cela peut sembler anodin, mais cela pourrait causer des dommages considérables à long terme.

Évitez les serpillères abrasives qui peuvent abîmer la surface du parquet ainsi que les aspirateurs munis de roulettes en plastique qui ont tendance à rayer le sol.

Pour prolonger la durée de vie et préserver l’esthétique naturelle de votre parquet, il est recommandé d’éviter ces erreurs courantes tout en adoptant une routine régulière d’entretien adaptée au type et aux spécificités techniques de votre revêtement. Lorsque vous possédez un magnifique plancher en bois massif naturel dans votre maison ou appartement, prendre soin de celui-ci devient essentiel pour garantir sa beauté et sa longévité.

Partager :