Comment bien gérer l’arrosage de votre jardin ?

77
Partager :

Avoir un jardin en parfait état toute l’année n’est pas une chose aisée. En effet, de nombreux facteurs tels que la quantité d’eau et le moment où vous l’arrosez sont à prendre en compte. Il existe des astuces efficaces pour garder votre jardin en pleine forme pendant longtemps : on en parle dans cet article.

Comment gérer efficacement l’eau dans votre jardin ?

La bonne gestion de l’arrosage d’un jardin passe par une utilisation rationnelle de l’eau. Cela implique un usage méticuleux et rigoureux du précieux liquide. En effet, certaines plantes supportent mal les excès en eau. Au cours de l’arrosage, l’usage abusif de l’eau peut donc causer l’asphyxie des racines, favoriser les attaques de parasites et occasionner la détérioration progressive des végétaux. De l’autre côté, le manque d’eau entraîne la sécheresse de la plante. Il est donc nécessaire d’appliquer le bon dosage d’eau pour avoir un jardin et un potager en bon état.

A lire aussi : 5 idées pour aménager un petit espace rangement

Il existe plusieurs méthodes d’arrosage adaptées au jardin, à la période de l’année et à l’étape de croissance de la plante. Voici quelques méthodes simples à appliquer pour une bonne gestion de l’arrosage.

Zoom sur l’arrosage automatique

A lire aussi : Clé tordue : faut-il la jeter ?

C’est la méthode la plus pratique et la plus efficace pour jardiner. Sur les jardins de larges surfaces, comme les potagers, l’arrosage automatique est très recommandé. Dans ce genre de cas, il est conseillé de creuser de petits canaux entre vos plantes, pour faciliter la circulation de l’eau sur toute la surface.

Il se fait grâce à des équipements spécialisés notamment les programmateurs d’arrosage, des électrovannes d’arrosages, des tuyères, mais aussi des turbines. Le programmateur vous permet d’adapter l’irrigation de votre potager à la météo locale ainsi qu’à la nature de votre sol. Des marques telles que Rain Bird, Hunter, Orbit, Toro ou encore Irritrol disponibles chez RS Pompes sont réputées pour concevoir les meilleurs programmateurs. Vous aurez la possibilité de définir à l’avance les horaires d’irrigation de votre jardin : à l’heure indiquée, il déclenchera le système d’arrosage sans que vous ne bougiez le petit doigt.

Différents systèmes d’arrosage

Les tuyaux micro-poreux associés à un paillage peuvent s’avérer aussi très efficaces. Ils sont habituellement munis d’un programmateur qui vous permet d’économiser du temps et d’arroser à des moments précis de la journée ou de la nuit. Pour économiser votre ration d’eau, vous pouvez aussi avoir recours à une électrovanne d’arrosages. C’est un élément indispensable à un réseau d’irrigation intégré qui permet de contrôler automatiquement l’ouverture et la fermeture des vannes.

L’électrovanne fait partie des principaux éléments constitutifs d’un système d’arrosage efficace. Il est question concrètement d’un modèle de robinet électrique proposant deux positions : ouverte ou fermée. En fonction de son emplacement, il permet un contrôle total de l’arrosage du jardin. Enfin, l’électrovanne permet de minimiser le gaspillage d’eau, en assurant son économie en fonction du strict nécessaire pour les besoins d’arrosages. Avec les systèmes plus avancés, il est aujourd’hui possible d’organiser la distribution de l’eau et de réguler le débit de différentes façons selon la surface de jardin à irriguer ou selon l’aridité du sol. Intégré dans le système d’arrosage, le programmateur facilite cette tâche.

Pour faciliter la gestion économique de l’eau, il est aussi possible de réguler l’arrosage au maximum en avantageant les espèces adaptées au sol et au climat de votre région, ou encore en choisissant des plantes ne réclamant pas beaucoup d’eau. L’électrovanne sera quant à elle installée en terre dans un angle précis du jardin, et reliera la tuyauterie et la robinetterie au reste du système.

L’arrosage manuel

Bien qu’il soit considéré comme pénible et lassant, l’arrosage manuel est l’une des méthodes les plus utilisées dans le jardinage. Il nécessite l’utilisation d’un arrosoir traditionnel ou d’un tuyau d’arrosage. L’arrosoir est utile pour les plantes qui nécessitent juste l’hydratation des feuilles, pour des plants comme les salades et les choux. Le tuyau d’arrosage permet d’économiser de l’énergie en arrosant de loin grâce au pistolet à jet.

Les différents systèmes d’arrosages automatiques

Pour bien gérer l’arrosage de votre jardin, vous devez savoir qu’il existe différents systèmes pour différents types de sols et de potager. Il s’agit de l’arrosage enterré, en surface et localisé.

L’arrosage enterré

C’est un système composé de tuyaux enterrés dans le sol invisible depuis l’extérieur. Les seules parties visibles dans ce type de systèmes sont les turbines et les tuyères. Ce système facilite une dépense judicieuse de l’eau. De plus, l’absence de tuyauteries à la surface facilite l’utilisation d’engins comme la tondeuse. Enfin, le fonctionnement silencieux des asperseurs permet d’éviter de déranger le voisinage.

L’arrosage de surface

C’est le système le plus élémentaire pour arroser les plantes et la pelouse. Il est généralement utilisé par les personnes qui n’ont pas une grande surface à couvrir. Par ailleurs, cette solution peut être encore plus efficace et pratique si vous adoptez le bon matériel. La distribution de l’eau dans le réseau d’irrigation est gérée par une tuyauterie flexible et le diamètre de la tuyauterie est choisi en fonction de la surface à irriguer. Plus le jardin est grand, plus il faudra une tuyauterie large.

Ici contrairement à l’arrosage enterré, le tuyau est visible de l’extérieur. Il est naturellement installé sur le sol. Ce sont essentiellement des tuyaux microporeux, qui offrent un système d’arrosage par goutte-à-goutte. Il est peu cher sur le marché, vous économisez donc de l’argent tout en profitant de tous les avantages qu’offre l’arrosage automatique. Grâce à l’arrosage automatique de surface, le dosage en eau est calculé à l’avance. Ainsi, vous pourrez contribuer à économiser l’eau.

L’arrosage localisé

L’arrosage localisé ou micro-irrigation est un style d’arrosage qui a pour but d’apporter la ressource directement au pied des plantes. Cela se fait au moyen de conduites et de répartiteurs adaptés. Ainsi, seule une partie du sol a accès à cette eau. En principe, la zone ciblée est celle qui est la plus dominée par les racines, une méthode précisément adaptée aux cultures en lignes.

Les avantages de ce système sont tout autant multiples. Il peut, en effet, engendrer des économies d’eau allant de 20 à 50% par rapport à l’irrigation gravitaire. L’alimentation hydrique des cultures est constante, car le système utilise des doses faibles et des fréquences élevées des apports d’eau. Les pertes d’eau par évaporation sont généralement faibles.

L’arrosant gère les tours d’eau d’une manière proportionnellement aisée en matière de vitesse d’exécution des arrosages et les risques de maladies diminuent considérablement, car le feuillage n’est pas mouillé, d’où la diminution de l’impact des parasites.

En définitive, quel que soit le type d’arrosage que vous voulez pratiquez, un large panel de produit s’offre à vous, qui vous faciliteront la tâche et rendront efficace votre arrosage. Vous devez cependant être minutieux dans le choix, car ces derniers doivent être bien adaptés à votre jardin.

Partager :
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!