Démoussage du toit : bio ou pas bio ?

213
Partager :

En plus d’être utile, votre toiture met en valeur le cachet et le charme de votre habitation. Mais, cette structure reste la première cible des mousses. L’accumulation de différentes saletés et de l’humidité, associée aux intempéries, alterne l’aspect éclatant et neuf de votre toit. Avec le temps, l’apparition des mousses abîme même la structure, au point de compromettre son étanchéité. Pour redonner son éclat à votre toiture, l’élimination de ces diverses salissures s’annonce indispensable. Mais, il faut reconnaître qu’il s’agit d’un travail complexe. De la technique de nettoyage au choix d’un produit adapté, chaque étape requiert un savoir-faire particulier pour un résultat optimal. Produit bio ou pas ? Pour allier efficacité et préservation de l’environnement, optez pour une démarche écologique en utilisant des anti-mousses bio. Mais, avant toute chose, il faut connaître les principales étapes du démoussage.

La rénovation de la toiture commence par un nettoyage

Lorsque vous faites appel à des spécialistes en toiture comme technitoit.com pour un projet de démoussage, la première étape consiste à nettoyer préalablement la couverture du toit. Cela se réalise grâce à un nettoyeur thermique à moyenne pression. Cette technique utilise une buse rotative efficace pour éliminer les saletés, les lichens ainsi que la mousse, tout en préservant les matériaux composant la toiture. Vous n’aurez rien à craindre, le nettoyage permet d’éliminer uniquement les saletés.

A voir aussi : Quels sont les services proposés par un serrurier ?

L’application d’un produit anti-mousse sur la toiture

La première étape étant achevée, les couvreurs procèdent à l’application d’un produit anti-mousse. La technique s’effectue par pulvérisations. Il existe des solutions écologiques, c’est-à-dire, sans acide ni javel, pourtant efficaces, permettant de retirer les germes et les racines en profondeur. Ce genre de produit dispose de diverses propriétés : fongicide, algicide, anticryptogamique et antibactérien. L’utilisation de ce type d’anti-mousse retarde considérablement l’apparition de mousse sur la toiture.

démoussage toiture

A lire aussi : Quelles sont les causes de l'humidité sur un mur ?

Le traitement hydrofuge de la toiture

Grâce à cette troisième étape, votre couverture de toit devient autonettoyante. Les éléments salissants, au lieu de pénétrer la toiture, glissent dessus. L’eau de pluie, par exemple, ne s’accumule plus. La qualité des matériaux d’isolation de la toiture reste intacte.

On connaît deux sortes d’hydrofuge : l’hydrofuge coloré consiste à donner un coup de jeune à la toiture, désormais autonettoyant. Comme son nom l’indique, il change ou ravive la couleur de votre toiture.

L’hydrofuge incolore permet de protéger la couverture de toit tout en maintenant son apparence. C’est une solution recommandée pour les tuiles en terre cuite.

Une équipe de couvreurs qualifiés et du matériel performant

Le démoussage de votre toiture nécessite le savoir-faire de couvreurs professionnels. Ces derniers, pour effectuer le travail dans les meilleures conditions, font usage de divers équipements comme les produits anti-mousse bio, les EPI, les brosses et les échelles. Chacun de ces équipements doit être performant pour éviter toute forme d’accident.

Le démoussage de la toiture peut être bio

Privilégiez la collaboration avec un partenaire soucieux de l’environnement utilisant des produits qui ne contiennent pas de substances nocives telles que le chlore ou la javel. Cette solution adaptée à tous types de toitures se révèle tout de même efficace. Sa capacité d’empêcher la couverture d’être poreuse est déjà prouvée.

Partager :
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!