Quelles sont les conditions pour pouvoir pretendre a une assurance habitation etudiant ?

8
Partager :

Depuis de nombreuses années maintenant, l’assurance habitation est devenu un contrat essentiel à souscrire dès l’entrée dans un nouveau logement. Pour cause, cette dernière permet de bénéficier d’une indemnisation ou d’une prise en charge complète en cas de sinistres, ce qui n’est pas négligeable suite aux coûts parfois élevés engagés pour certaines réparations. Cependant, si l’assurance habitation est connue de chaque particulier, elle n’en reste pas moins unique puisqu’elle prend en compte les besoins et les statuts de chacun, notamment en ce qui concerne les étudiants. En effet, il est possible de souscrire à un contrat d’assurance habitation réalisé spécifiquement pour les apprenants.

Les modalités de souscriptions à une assurance habitation pour étudiant

Si les contrats d’assurance habitation pour étudiant existent bien, ils sont uniquement destinés aux jeunes réalisant un apprentissage et louant un logement dans le but de pouvoir suivre les cours reliés à ce dernier. Il existe donc des conditions à remplir afin de pouvoir souscrire à ce type de garantie puisqu’elles sont réservées à un profil en particulier. Il est donc primordial de se renseigner sur ces différents critères directement auprès de l’organisme assureur.

A découvrir également : Calculer la mensualité de son crédit immobilier

Par exemple, la société générale met en avant une liste de conditions à respecter pour toute personne qui souhaiterait réaliser une demande de contrat d’assurance habitation étudiant :

  • Il est nécessaire de suivre des études ou un apprentissage liés à une future insertion dans le monde du travail.
  • Le particulier réalisant la demande doit être âgé de 18 ans minimum et de 25 ans maximum.
  • Le logement protégé par l’assurance habitation doit être un logement spécifique aux étudiants. Il peut donc s’agir d’une chambre universitaire, d’un studio ou d’un appartement ne comprenant pas plus de deux pièces.
  • Pour certains assureurs, comme la Société Générale, il est également nécessaire de posséder un compte hébergé par la structure.

Si toutes ces diverses conditions sont respectées, il est alors possible pour le particulier de souscrire une demande d’assurance habitation pour étudiant. L’attestation sera délivrée dès la signature du contrat.

A lire également : Habiter à Genève : comment choisir son appartement ?

La différence tarifaire entre une assurance habitation basique et une assurance spéciale étudiant

Si l’assurance habitation spéciale étudiant a été mise en place, c’est afin de pouvoir apporter une aide concrète prenant en compte les capacités de paiement de chacun. En effet, il s’agit ici de la principale différence entre une assurance habitation lambda et une assurance conçue pour les apprenants. La base tarifaire prise en compte n’est pas la même pour une personne bénéficiant d’un emploi que pour un jeune en pleine année d’étude. Ce critère est donc pris en compte lors d’une souscription à l’assurance habitation pour étudiant.

En effet, le tarif à payer est mensuel, comme pour toute assurance habitation, cependant ce dernier est défini en fonction du logement de l’étudiant et des revenus de ce dernier. Comme il ne fait pas encore partie de la vie active, le montant à payer ne sera pas très élevé. Par exemple, chez la Société Générale, ce dernier pourra se révéler inférieur à 10 euros selon les options souscrites. Le but étant de venir en aide aux étudiants en leur apportant une protection nécessaire à moindre coût.

Partager :