Faire installer une pompe a chaleur chez vous : focus sur les depenses

607
Partager :

Vous avez des projets de rénovation écologique pour faire baisser votre consommation d’énergie ? À l’approche de l’hiver, vous faites bien d’envisager une PAC à la place de votre appareil de chauffage à fioul. C’est non seulement efficace, mais plus respectueux de l’environnement. C’est la nouvelle tendance des chauffages en France depuis quelques années. Cependant, la démocratisation n’a pas permis une réduction du budget pour l’installation de ce genre d’appareil. Comment faire alors si vous avez un petit budget ? 

Le prix de l’installation d’une PAC 

Pour savoir combien coûte une pompe à chaleur, il faut déjà connaitre le genre d’appareil que vous souhaitez faire installer chez vous. En effet, le PAC se décline de nos jours en plusieurs sortes : Multi ou mono split, réversible ou simple, hydrothermique, géothermique ou aérothermique. 

Lire également : 3 raisons de faire appel à un menuisier pour vos travaux sur le bois

En moyenne, comptez entre 10 000 et 18 000 euros pour une pompe à chaleur. A cela s’ajoute un devis d’installation de 4 000 à 8 000 euros en fonction de l’importance et de la complication des travaux à faire. Un artisan saura vous proposer un devis plus précis et sur mesure après une évaluation de votre intérieur. 

A lire également : Quelle toiture est la plus résistante ?

Bien choisir votre PAC pour un devis d’installation moins cher

Vous avez certainement remarqué que l’on vous propose une fourchette de prix. En jouant sur les caractéristiques de votre appareil, vous avez en effet la possibilité de réduire votre devis d’installation. 

  • Le modèle réversible fait partie des plus récents et des plus cher. Cependant, il joue à la fois le rôle d’un climatiseur et d’un appareil de chauffage. Sa puissance et son rendement en ont aussi déjà séduit plus d’un. 
  • Évaluez comme il se doit l’espace à chauffer. Vous n’avez pas besoin de payer plus cher pour un appareil ultra-performant si vous n’avez qu’un petit appartement. Il faudra donc aussi comparer la puissance et la zone de couverture de l’appareil.

Profitez des aides financières pour minimiser les dépenses de vos travaux de rénovation écologique 

Il est à noter que l’installation d’une pompe à chaleur fait partie des travaux de rénovation écologique. Cela vous permet de faire des économies dans vos consommations énergétiques. En outre, cet appareil est plus propre que les chauffages à fioul. Aussi, il est éligible aux aides financières de toutes sortes.

On peut citer par exemple : 

  • Ma prime Rénov’ de l’ANAH : C’est une subvention accordée pour la rénovation des résidences principales. Le capital qui vous sera accordé variera en fonction de votre revenu fiscal. 
  • Le crédit d’impôt qui est un remboursement d’une partie de vos factures lors de la réalisation des travaux. Comme son nom l’indique, il se traduit comme un abattement de vos impôts. 
  • Le chèque énergie, auquel vous pouvez prétendre en présentant un certificat d’économie d’énergie. C’est aussi un remboursement de quelques centaines d’euros après la réalisation des chantiers. 
  • Sans compter sur les aides régionales qui varient d’un département à un autre. Posez directement la question aux autorités pour en savoir plus. 

Il faut néanmoins savoir que toutes ces subventions sont soumises à une condition non négligeable : faire appel à un artisan RGE pour la réalisation des travaux. 

Partager :