Construire une extension : les points à contrôler

22
Partager :
Construire une extension les points à contrôler

Agrandir une terrasse, une véranda, de façon générale, abattre une cloison pour agrandir la surface d’une pièce peut augmenter la valeur immobilière de votre logement. Cette solution est le plus souvent envisageable lorsqu’on veut créer plus d’espace dans une habitation. Cependant, effectuer ce type de travaux n’est  pas une tâche facile à réaliser.

Il s’agit d’un projet important et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est conseillé de confier ce type de travaux à des professionnels. Faut-il un permis de construire pour réaliser les travaux d’extension ? En fait, si ces travaux sont inférieurs à 20 m2, vous n’aurez qu’à faire une simple déclaration de travaux. S’ils sont au-delà de 20 m2 vous devez obtenir un permis de construire avant de réaliser votre extension. Quels sont les éléments à prendre en compte pour réussir une extension ?

A découvrir également : Comment faire construire à Montélimar ?

Le recours à un architecte

Il est également important de vérifier le recours ou non à un expert en construction. Déjà, notez que tous les travaux d’extension qui portent la surface totale après travaux au-delà de 150 m2 sont obligatoirement soumis à l’expertise d’un architecte. Il en est de même pour les simples travaux de construction. Hors mis ces différents cas, vous pouvez vous faire aider par un bricoleur ou même un artisan.

L’étendue des travaux à réaliser

Avant de vous lancer dans la réalisation de votre extension, il est important pour vous de connaître l’étendue des travaux que vous voulez effectuer. Avoir les connaissances sur l’étendue de votre extension vous sera important car c’est à partir de cette étendue que vous saurez quel type d’autorisation avoir.

A voir aussi : Remplacer une vitre après effraction

extension

Ceci dit, en fonction de la superficie des travaux à effectuer, il va vous falloir demander une autorisation en mairie. Il s’agit ici d’un permis de bâtir. Comme il a été dit un peu plus haut, si vos travaux s’étendent à plus de 20 m2, il va falloir obtenir préalablement une autorisation de construire avant de vous lancer.

L’instruction du dossier prend environ deux mois. Par contre, si vos travaux sont inférieurs à 20 m2 une simple déclaration suffira, il faudra par ailleurs adresser une demande au syndicat de l’assemblée générale des copropriétaires deux à trois mois avant.

Le budget à établir

Tout comme l’établissement d’un vrai projet immobilier, l’extension d’une surface de son logement doit également prévoir un budget. Si vous voulez obtenir un vrai devis approximatif, cela vous prendra des semaines.

Toutefois, vous pouvez solliciter des professionnels qui pourront vous donner une estimation orale du coût que peut valoir l’extension que vous voulez réaliser. Lorsque ces experts vous donneront oralement leurs estimations, assurez-vous que ces tarifs soient toutes taxes comprises. Cela vous permettra d’éviter d’éventuelles déconvenues.

Pourquoi agrandir son logement ?

Avoir une terrasse plus spacieuse, gagner de l’espace, augmenter la valeur immobilière de sa maison, apporter une touche spéciale à son habitation ou même encore créer simplement une nouvelle pièce pour sa maison sont là quelques motifs qui peuvent vous pousser à effectuer des travaux d’agrandissement du chez vous. Bref, l’extension que vous construisez permet de vous offrir un cadre de vie plus agréable. Vous pourrez ainsi vous détendre, passer du bon temps en famille.

Partager :