Bien choisir la lampe de chevet pour sa chambre à coucher

68
Partager :

Pour compléter l’éclairage de la chambre à coucher, vous pouvez prendre une lampe de chevet. Cette dernière va permettre à la pièce d’être plus cosy et chaleureuse. Dans la catégorie des luminaires, et même rien qu’au rayon des lampes de chevet, vous allez trouver différents modèles. Les uns comme les autres vous séduiront, mais voici quelques conseils pour bien choisir votre lampe de chevet.

A lire en complément : Pourquoi isoler sa maison avec de la laine minérale ?

Les différents types de lampes de chevet

Dans la collection « lampe de chevet design », vous allez retrouver trois principaux modèles de lampes de chevet. Il y a :

  • La lampe à poser que vous pourrez disposer sur un meuble, notamment la table de nuit. Cet éclairage comprend un pied et un abat-jour dans la plupart des cas, mais on retrouve également des modèles plus design qui peuvent s’intégrer à tous les styles de décoration,
  • La lampe à accrocher : ce type de lampe a souvent une pince. Il faut alors l’accrocher au bord du lit ou de la table de chevet,
  • La suspension qui doit être placée à la hauteur du lit. Cette lampe de chevet permet de ne pas utiliser l’espace sur le chevet, ce qui est intéressant.

Attention à la puissance

Il n’y a pas que sur le modèle et sur le design de la lampe de chevet que vous devez vous décider. Vous devez également voir la puissance de l’éclairage. Si cette lampe de chevet va vous servir en fin de soirée pour lire un livre par exemple, un modèle avec une puissance de 15 W ou 300 lumens suffira. Il est à noter que plus cette puissance est élevée, plus la lampe diffusera de la lumière.

Lire également : Qu’est-ce que la sécurité incendie ?

Si la lampe de chevet est destinée à la chambre à coucher d’un enfant, il est préférable de descendre en puissance. Il n’aura pas besoin d’autant de lumière pour lire. Il est possible de se tourner vers une lampe de chevet à allumage progressif. Ce modèle est bien pratique, car l’intensité de la lumière va baisser pendant la soirée pour mieux préparer le sommeil.

Les options intéressantes pour la lampe de chevet

Pour que cette lampe de chevet soit encore plus pratique, vous pouvez vous pencher sur ses options. En effet, les modèles qu’on a aujourd’hui dans nos rayons ne comprennent pas uniquement un interrupteur. Certains ont des options qui peuvent vous intéresser comme :

  • Le système tactile qui va vous permettre d’allumer et d’éteindre la lampe d’un contact de doigt,
  • La programmation qui vous permet d’entrer une heure à laquelle vous voulez que la lampe s’allume ou s’éteigne.
  • Le pilotage à distance : si vous avez déjà intégré la domotique à votre logement, vous pouvez prendre une lampe de chevet connectée et pilotable à distance. Ainsi, si vous n’êtes pas chez vous, vous pourrez toujours allumer et éteindre à distance cet éclairage,
  • Les variateurs de lumière : c’est l’option que nous avons déjà évoquée ci-dessus. Ils permettent de régler l’intensité de la lumière. Dans la chambre d’enfant, cette option est intéressante, car lorsque votre petit bout dort, vous n’êtes pas obligé d’éteindre la lumière, mettez-la tout simplement à l’intensité la plus basse,
  • Sans fil : S’il n’y a pas de prise à côté de l’emplacement que vous prévoyez pour cette lampe de chevet, il serait judicieux de prendre un modèle sans fil. Ce type de lampe est alimenté par des piles.

Partager :