7 conseils pour peindre une porte d’entrée en bois avec succès

337
Partager :

La porte d’entrée en bois est appréciée pour son excellente capacité d’isolation phonique et thermique, ainsi que pour sa robustesse et sa touche naturelle et chaleureuse. Au même titre que les autres types de matériau, le bois exige aussi un entretien au fil du temps pour maintenir son design. Pour repeindre votre porte d’entrée, découvrez dans ce guide nos 7 conseils.

1.     Bien choisir sa peinture pour porte d’entrée en bois

Le choix de la peinture d’une porte d’entrée ne se néglige pas. Il ne faut pas se baser uniquement sur des critères d’esthétique. La peinture doit protéger et nourrir le bois. Elle doit permettre à la porte d’entrée en bois de résister aux intempéries, aux petits insectes nuisibles, aux champions et ainsi qu’aux moisissures… Si vous ne savez pas sur quelle peinture pour porte d’entrée miser, optez pour une peinture type lasure. Elle a l’atout de protéger et de nourrir le matériau. De plus, elle se décline sous divers coloris.

A lire aussi : Le jardin zen miniature : une petite bulle de sérénité dans votre décoration d'intérieur

2.     Bien préparer son matériel de peinture

Quel matériel prévoir pour peindre une porte d’entrée en bois ? Alors, il vous faut des pinceaux. L’idéal serait de choisir un pinceau à rechampir et un pinceau plat. Vous avez également besoin d’un égouttoir et d’un seau. En ce qui concerne la peinture, assurez-vous que sa quantité soit suffisante. N’oubliez pas de porter de vieux vêtements, des lunettes de protection et une paire de gants.

3.     Dégonder la porte d’entrée en bois

Avant toute chose, pensez à dégonder votre porte d’entrée. Démontez la quincaillerie, comme le barillet, la poignée et les éléments de la serrure. Posez la porte sur des tréteaux. Pour réaliser la peinture, l’idéal serait de choisir un jour sans vent. Cela permet d’éviter les poussières, qui risquent de salir la nouvelle peinture.

A découvrir également : Peut-on faire pousser un pommier à partir d’une graine ?

4.     Poncer la porte d’entrée en bois

 Le ponçage est nécessaire pour optimiser l’adhérence de la nouvelle peinture. Pour y procéder, vous pouvez vous servir d’un papier de verre fin (grain de 120 à 180). Répétez le ponçage dans les moulures afin de bien enlever la peinture ou la lasure. Pour dissimuler les fissures et les trous et uniformiser la surface, utilisez de la pâte à bois.

5.     Dépoussiérer la surface

Il est utile de dépoussiérer et de nettoyer la porte d’entrée en bois avant l’application de la peinture. C’est aussi le meilleur moment pour couvrir le vitrage en utilisant un ruban de masquage.

6.     Appliquer la sous-couche et la peinture

Le fait d’appliquer une sous-couche permet d’améliorer l’adhérence de la peinture sur le bois. Elle sert également à réduire le vieillissement de ce dernier. Après que la sous-couche est appliquée, attendez qu’elle sèche avant d’appliquer la peinture.

Pour la peinture, vous pouvez mettre une ou deux couches. Si vous optez pour deux couches, attendez que la première soit bien sèche avant d’appliquer la seconde.

7.     Les finitions

Après le séchage de votre porte d’entrée en bois, remettez les éléments de quincaillerie. Enlevez également le ruban de masquage puisqu’il n’est plus nécessaire. Réinstallez ensuite le vantail sur les gonds. Vous pouvez maintenant admirer votre porte d’entrée sous sa nouvelle couleur.

Partager :