Quelle assurance pour des travaux de rénovation ?

65
Partager :

Si vous prévoyez des travaux de rénovation chez vous, il est important de rester vigilant et d’exiger certaines assurances de votre professionnel. Celles-ci visent généralement à couvrir les éventuels dommages qui pourraient survenir à la suite des travaux. Cependant, si le maître d’œuvre doit présenter des garanties, il est également important pour le maître d’ouvrage de souscrire à certaines assurances. Cet article vous propose alors un zoom sur ces différentes assurances nécessaires à un projet de rénovation.

Les assurances du maître d’œuvre

Avant le début des travaux, votre professionnel doit vous présenter certaines garanties pour vous rassurer qu’en cas de problème, les réparations seront prises en charge. La première est la garantie décennale. Elle protège votre logement pendant 10 ans des malfaçons résultant de la rénovation et qui affecteraient la solidité et l’habitabilité de l’édifice. Il s’agit surtout des dommages importants comme l’affaissement du plancher, l’effondrement du toit, les fissures de murs, etc. La garantie de parfait achèvement quant à elle couvre sur un an (après la livraison du chantier), toute imperfection ou dommage mineur qui affecterait votre bien immobilier. Elle concerne généralement les problèmes de tuyauterie, canalisation, revêtement, fenêtres et portes, etc. Une garantie biennale couvre sur 2 ans les pannes ou dysfonctionnements des équipements installés lors de la rénovation. Cliquez ici pour plus d’infos à ce sujet.

Lire également : Comment isoler un appartement haussmannien ?

Les assurances du maître d’ouvrage

En tant que propriétaire, le maître d’ouvrage a également la responsabilité d’assurer son bien contre tout risque dommageable qui pourrait résulter des travaux de rénovation. Il doit donc obligatoirement souscrire une police Dommage Ouvrage (DO) qui couvre les travaux de réparation en cas de sinistre dû à la rénovation. Cette assurance se transfert avec la propriété du bien immobilier en cas de vente. Il est également nécessaire de mettre à jour son assurance habitation afin qu’il intègre les modifications apportées au bien lors de la rénovation. Une augmentation des superficies ou l’installation d’un meilleur équipement par exemple pourrait ajouter des options à votre contrat d’assurance habitation.

A lire aussi : Évitez les ponts thermiques : isolez !

Partager :
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!