Dassault Systèmes choisit par la Chine pour la construction en 100 jours d’hôpitaux intelligents

150
Partager :

Cela fait maintenant plusieurs semaines que le coronavirus frappe l’ensemble des pays de la planète et une chose est sûre, les centres hospitaliers n’ont pas supportés cette affluence massive de patients atteints par le Covid-19. Ce manque de lits de réanimation a contraint certains pays, dont la Chine, à bâtir très rapidement de nouvelles structures innovantes, afin de pouvoir accueillir les malades.

Découverte d’un bâtiment intelligent

Pour en découvrir plus sur le principe d’un bâtiment intelligent, il faut savoir qu’il intègre de nombreuses technologies permettant notamment de fonctionner en auto-suffisance, par la production d’électricité grâce à l’énergie solaire par exemple.

Lire également : Comment poser du papier peint ?

Le bâtiment doit être bien isolé afin d’optimiser l’efficacité énergétique globale. Enfin, le bâtiment dit intelligent doit intégrer des équipements communicants tels que des capteurs ou des objets connectés, permettant de superviser à distance son fonctionnement ou son entretien.

Des bâtiments intelligents construits en 100 jours

La Chine a été durement touchée par le coronavirus, notamment à l’épicentre de Wuhan. Comme pour de nombreux pays, cela s’est traduit, par le manque flagrant de lits de réanimation permettant d’accueillir comme il se doit les patients atteints. C’est pour pallier ce problème, que le spécialiste chinois Aden s’est associé au Français Dassault Systèmes, afin de construire un hôpital connecté dans un délai de 100 jours.

A lire également : Comment éclairer votre salle de bain

Le consortium d’entreprises spécialisées prévoit la mise en place d’un hôpital clé en main, utilisable immédiatement et durable dans le temps. Pour y arriver le projet va s’appuyer sur les compétences du français en matière de modélisation 3D.

Un environnement 3D collaboratif pour optimiser la construction

Afin d’optimiser la conception, la simulation et la construction de ce nouveau bâtiment intelligent, l’éditeur de logiciels Dassault Systèmes, s’est associé à d’autres entreprises spécialisées chacun dans un domaine. Que ce soit l’optimisation technique, l’amélioration énergétique ou encore l’efficacité durable des bâtiments, les professionnels vont s’appuyer sur l’utilisation d’un environnement virtuel et collaboratif facilitant la mise en œuvre de cet hôpital intelligent.

Le consortium d’entreprises utilise donc un support numérique déjà mis en œuvre lors de la conception de l’hôpital de Leishenshan à Wuhan. Rappelons que ce bâtiment est sorti de terre en à peine 10 jours. Lors de cette construction, ils avaient notamment collaboré pour simuler une contamination et la diffusion de virus dans les équipements de ventilation de l’hôpital.

La base du nouveau projet se fondera sur les hôpitaux connectés déjà développés par l’entreprise Aden. A terme, l’outil numérique installé permettra de superviser les procédures en lien avec l’hygiène et les robots assurant le nettoyage en autonomie de l’hôpital.

Partager :
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!