Comment utiliser les résidus de végétaux au jardin ?

180
Partager :

Les résidus de végétaux sont souvent considérés comme des déchets alors qu’ils gardent une grande importance sur l’épanouissement du sol. En plus, il est possible de les réutiliser dans votre jardin. Il suffit d’adopter la meilleure méthode de recyclage pour pouvoir y parvenir.

Résidus de végétaux : c’est quoi ?

Également connu sous le nom de « déchets verts », ce sont les restes de végétaux qui résultent des activités de jardinage et d’entretien des espaces verts. D’ailleurs, ils sont regroupés en quatre formes qui sont plus détaillées, dont :

Lire également : Comment réaliser l’aménagement de la terrasse ?

— Les déchets cellulosiques : ce sont les tontes de pelouses et le fauchage.

— Les résidus ligno-cellulosiques à cellulosiques : il s’agit des feuilles mortes.

A découvrir également : Choisir un brise-vue pour son grillage afin de se protéger des vis-à-vis

— Les restes ligno-cellulosiques : ce sont les tailles d’arbustes, les haies, les arbustes et les brindilles.

— Les déchets ligneux : ce sont l’élagage et l’abattage des arbres et des haies.

Il existe des agents économiques, tels que les communes, les horticulteurs et les paysagistes, qui sont chargés de la gestion de ces déchets.

Les communes s’occupent de l’encadrement des propriétés forestières, de l’entretien des bords de route et des espaces verts, des résidus des particuliers, etc.

Pour les horticulteurs, leur travail se penche généralement sur les jardins. Ils se chargent de la surveillance des parasites à la loupe, de la taille, de l’arrosage et du désherbage. Ils protègent aussi les semis tout en traitant les plantes contre les maladies.

Quant aux paysagistes, ce sont les architectes des espaces verts, dont le rôle est d’aménager et de valoriser l’environnement ou les jardins. Leur travail consiste à répondre aux besoins de leurs clients concernant la rénovation des espaces verts. Ils possèdent les outils nécessaires et de qualité, afin de mener à bien leur métier. Par exemple, ils doivent choisir un broyeur de végétaux de bonne qualité pour recycler les résidus de végétaux.

Valoriser les résidus de végétaux dans votre jardin : comment faire ?

En effet, il est important de mettre en valeur les résidus de végétaux, car ils jouent un grand rôle dans le développement du sol. Il existe plusieurs types de valorisation des déchets verts dans votre jardin.

Le compostage

Il s’agit d’un processus biologique afin de recycler les résidus de végétaux. Le résultat, nommé « compost », est composé de minéraux et il dispose d’une puissante faculté d’enrichissement pour la terre. Le compostage peut être réalisé en deux échelles : rustique pour le co-compostage ou industriel pour les gros volumes.

Vous pouvez effectuer vous-même le compostage, ou bien faire appel à une entreprise spécialisée dans cette activité. Cependant, avoir recours au service d’une entreprise est une solution plus économique avec des résultats plus satisfaisants.

Le broyage

C’est la solution la plus proposée par les collectivités pour mettre en valeur les résidus de végétaux. Le produit, appelé « broyat », est ensuite réutilisé sous forme de paillage pour recouvrir le sol des jardins. De ce fait, vous pouvez préserver un bon niveau d’humidité pour vos plantations grâce aux couches de restes de végétaux recyclés. Elles vous aident également à protéger votre jardin des mauvaises herbes.

Pour réaliser un broyage, voici quelques conseils qui peuvent vous être très utiles :

  • Utilisez uniquement les rameaux jeunes, de diamètre inférieur à 7 cm. Ils renferment une grande quantité de sucres et de la lignine jeune, assurant une facilité de décomposition par les micro-organismes de la terre.
  • Évitez les conifères, sauf si vous voulez acidifier le sol. Les chênes et les noyers sont aussi à exclure.
  • Avant le premier usage d’un BRF ou « Bois Raméal Fragmenté », enterrez un engrais vert si vous voulez échapper à une faim d’azote.

Il faut savoir qu’il y aura un équilibre avec l’azote apporté par la décomposition du broyat. Une couche de BRF de 2 à 5 cm d’épaisseur est aussi un excellent enrichissement pour la terre. En outre, il maintient l’humidité et dissimule à la perfection les adventices ou les mauvaises herbes. Cela vous aide à diminuer les arrosages à faire.

Pourquoi est-il nécessaire de ramasser les feuilles mortes ?

L’apparition des feuilles mortes annonce l’arrivée de la saison d’automne, elles apportent de la couleur à votre jardin. Le ramassage de ces feuilles s’avère être très utile pour différentes raisons.

Les feuilles mortes peuvent étouffer la pelouse durant la saison d’hiver à cause du manque d’air et de lumière. La majorité d’elles sont souvent portées par le vent. Ses tapis sont aussi humides et attirent facilement les insectes nuisibles et les maladies végétales. Elles peuvent également développer de grosses taches jaunes, qui ne sont pas du tout esthétiques, et anéantissent le gazon.

Quels matériels pour les ramasser ?

Il existe deux types de matériels pour se débarrasser des feuilles mortes, dont les outils ergonomiques et ceux qui sont mécaniques. Parmi les outils ergonomiques, il y a : le râteau ou balai à feuilles, la main ramasse-feuille, la ramasse-feuille articulée et le grattoir à gouttière. Chacun d’eux est très efficace comme outil de ramassage, il suffit d’opter pour celui qui vous convient.

Pour les matériels mécaniques, ce sont : la tondeuse, l’aspirateur-souffleur à feuilles et la balayeuse mécanique. Vous pouvez également vous servir de morceaux de cartons. Pour cela, découpez une plaque de carton d’environ 1 mètre sur 1 mètre et attirez les feuilles mortes pour les ramasser. C’est une astuce à la fois très rapide et performante par rapport au balai.

Partager :