Changer ses fenêtres pour une meilleure isolation thermique

110
Partager :

Dans un logement, les fenêtres représentent aussi un point de déperdition de chaleur. La perte constatée à ce point fait entre 10 et 15%, ce qui est quand même important. Pour améliorer l’isolation thermique de votre logement, vous pouvez changer les fenêtres, notamment si elles sont mal adaptées ou vieilles.

Les travaux de rénovation énergétique

Pour améliorer le confort thermique d’un logement, il faut envisager des travaux de rénovation énergétique. Normalement, on devrait commencer par l’isolation de la toiture, continuer avec les murs et terminer par les fenêtres. Cependant, si on a des combles aménagés, les travaux d’isolation peuvent être très lourds financièrement.

A lire aussi : Comment isoler un appartement haussmannien ?

Dans ce cas, vous pouvez zapper la toiture et passer aux murs. Là encore, c’est encore un grand budget, et même si vous choisissez de faire une isolation par l’intérieur. Pour ce projet de rénovation énergétique, vous pouvez y aller petit à petit et débuter avec les fenêtres qui pour un petit budget, pourront améliorer grandement votre confort thermique. Voyez d’ailleurs la différence avec les fenêtres d’isol’r.

Des fenêtres bien isolées pour un confort thermique et acoustique

Parfois, il faut vraiment penser à remplacer les fenêtres. Avec de nouvelles fenêtres, notamment des menuiseries performantes du point de vue thermique, vous allez gagner en confort à la maison. En hiver, vous n’aurez plus besoin de faire tourner le chauffage à fond, ce qui fera d’importantes économies d’énergie. En été, vous serez également protégé des fortes chaleurs à l’extérieur, autrement dit, vous allez vous retrouver au frais à l’intérieur.

A lire aussi : Prix de l'enrobé : comparatif des différents types d'enrobé

Si on souligne souvent le confort thermique avec des fenêtres bien isolées, on oublie le confort acoustique qu’elles peuvent vous procurer. Oui, avec ce type de fenêtres, vous allez pouvoir dormir paisiblement la nuit, notamment si vous avez des voisins bruyants ou si vous vous trouvez près d’une autoroute ou d’une ligne de train.

Bien choisir le vitrage pour l’isolation des fenêtres

Aujourd’hui, les fabricants proposent un large choix de fenêtres isolantes. Ils se distinguent par leur cadre, mais aussi par le vitrage auquel il faut faire attention pour le choix. Vous allez d’ailleurs très vite comprendre que certains vitrages sont plus performants que d’autres. Parmi les types de vitrage qu’il y a sur le marché, on a :

  • Le simple vitrage qui est aujourd’hui le minimum requis pour les fenêtres. Il est composé d’une seule lame faisant entre 4 et 6 mm d’épaisseur,
  • Le double vitrage qui est la référence pour les fenêtres isolantes. Votre choix devrait se porter sur celui-ci si vous avez un budget limité, mais que vous voulez quand même améliorer la performance énergétique de votre maison. Ce type de vitrage est composé de deux lames de verre séparé par une lame d’air,
  • Le triple vitrage qui comprend trois lames de verre et deux lames d’air. Vous avez compris : on a là une bonne isolation, mais avec cette superposition de couches, la lumière de l’extérieur passe moins. Il faudra également une menuiserie adaptée si vous choisissez le triple vitrage,
  • Le vitrage super-isolant qui est la meilleure de toute la collection. Sa capacité d’isolation est trois fois plus importante. Pour l’avoir sur ses fenêtres, il faudra un budget assez élevé.

Partager :