Salle de bain : l’art des joints silicone

1766
Partager :

Depuis leur apparition, les joints en silicone ont su se hisser au sommet des matériaux de choix en matière de carrelage et de plomberie. En effet, ces derniers garantissent l’étanchéité de votre douche, votre évier, votre baignoire ou encore votre lavabo, à condition qu’ils soient bien placés. Dans le cas contraire, ils se décolleront et occasionneront très vite de nombreuses fuites. De ce fait, leur pose nécessite souvent l’expertise d’un professionnel du métier.

Découvrez dans cet article comment bien placer un joint de silicone.

A lire aussi : Installation de lambris sur structure métallique : astuces et techniques

Un joint mal placé, bonjour les catastrophes !

Bien que leur utilité ne soit plus à prouver, les joints de silicone mal posés dans une salle de bain peuvent occasionner une multitude de dégâts. N’hésitez donc pas à consulter des professionnels comme Style-Carrelage.fr pour vous faire aider, c’est généralement la meilleure alternative.

Mal placés, les joints sont souvent soumis à l’humidité. Cette dernière a le potentiel de réduire la durée de vie de votre joint. En effet, dans ce nouvel environnement humique, les moisissures auront tendance à se développer. Plus elles se développeront, plus votre joint s’abîmera. Il faudrait donc faire en sorte qu’entre votre meuble de douche et votre joint il n’y ait pas d’interstices.

A lire aussi : Démoussage du toit : bio ou pas bio ?

En plus de créer un environnement humide, ces interstices seront la cause de fuites d’eau. En effet, d’après certaines études dans la grande majorité des cas (près de 98 %) les fuites dans une douche sont dues un manque d’étanchéité du joint de silicone. L’eau aura donc une facilité à s’écouler entre la douche et les plinthes. Tout ceci pourrait occasionner des dommages au niveau des cloisons entre vos différentes pièces.

La pose de joint en silicone pour amateur

Si vous souhaitez revoir la décoration intérieure de votre salle de bain ou de votre cuisine et effectuer quelques travaux de plomberie vous-même, voici comment poser des joints en silicone. Bien qu’il soit délicat de placer ce type de joints, vous pouvez suivre ces quelques étapes pour vous y essayer.

joints

La préparation, une étape cruciale

La préparation de votre matériel et de votre espace de travail sont d’une importance capitale. Une fois que vous avez rassemblé le matériel, vous pouvez vous mettre au travail.

Mais attention, pas de précipitation. Vérifiez la propreté de la surface sur laquelle vous désirez appliquer votre joint de silicone. Ensuite, évitez qu’il y ait de l’eau, autrement le silicone ne tiendra pas longtemps. Vous pouvez le nettoyer avec un chiffon sec ou juste attendre que cela sèche.

Étaler le silicone

Une fois que la surface sur laquelle vous voulez mettre en place votre jointure est sèche, vous n’avez qu’à appliquer le silicone. Après avoir chargé votre pistolet, placez votre buse entre la plinthe et le sol. Il faut bien pousser pour qu’il y ait assez de silicone sans que ne se forment des interstices. Après cela, il ne vous restera plus qu’à lisser votre travail.

À présent, vous savez l’impact que pourraient avoir des joints mal placés. Il ne faut pas hésiter à les nettoyer de manière régulière et à les changer une fois qu’ils ont atteint leur durée de vie maximale.

Conseils pour choisir le bon silicone pour vos joints de salle de bain

Conseils pour choisir le bon silicone pour vos joints de salle de bain

Maintenant que vous connaissez les étapes à suivre pour poser des joints en silicone, il est temps de parler des différents types de silicone. Il existe plusieurs sortes d’adhésifs siliconés sur le marché, mais tous ne conviennent pas aux mêmes situations.

Silicone acétique et neutralisé

Le plus couramment utilisé est le silicone acétique ou neutralisé. Le premier est généralement transparent et coûte moins cher que la version neutre, qui peut être blanche ou colorée. Ce type convient particulièrement bien aux travaux sanitaires tels que les salles de bains et les cuisines car il résiste parfaitement à l’eau (et donc à l’humidité) et sèche rapidement.

Silicone sanitaire

Pour un travail encore plus précis dans votre salle-de-bain comme la fixation d’un lavabo ou d’une douche italienne, choisissez un adhésif spécifique appelé ‘silicone sanitaire’. Celui-ci dispose d’une forte capacité anti-moisissure, ce qui évite ainsi toute prolifération fongique dans ces endroits souvent très humides.

Silicone haute température

Comment entretenir et réparer les joints de silicone dans votre salle de bain

Comment entretenir et réparer les joints de silicone dans votre salle de bain

Maintenant que vous avez posé des joints en silicone impeccables, il faut éviter les fissures

S’il y a des fissures dans vos joints, vous pouvez facilement les réparer. Retirez tout le vieux silicone à l’aide d’un cutter ou d’une lame de rasoir. Nettoyez bien la zone où vous allez appliquer le nouveau joint en utilisant du papier abrasif ou une brosse métallique.

Pour poser votre nouveau joint en silicone, choisissez le même type que celui que vous aviez précédemment utilisé (acétique ou neutre). Appliquez-le uniformément à l’aide d’un pistolet à calfeutrer, puis utilisez un doigt humidifié pour lisser le joint et retirer tout excès de produit.

Remplacement complet

S’il y a de gros dommages sur vos joints en silicone ou s’ils sont très usés, vous pouvez envisager un remplacement complet. Retirez l’ancien joint de la même manière que pour les fissures ci-dessus. Nettoyez bien la zone où vous allez appliquer le nouveau joint.

Poser un nouveau joint en silicone est une tâche assez simple comme nous avons pu le voir plus haut. Si cela vous semble trop difficile ou que vous souhaitez bénéficier d’un travail propre et précis dans votre salle-de-bain, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels compétents qui sauront réaliser cette mission avec brio !

Partager :