Les secrets d’une literie de qualité réside dans votre oreiller

1024
Partager :

On croit à tort que la literie se limite au matelas et pourtant, c’est l’ensemble des éléments qui couvrent le sommier. À part le matelas, il y a le traversin, la couverture et les oreillers. D’ailleurs, pour une literie de qualité, il ne faut pas négliger les oreillers. Dans cet article, nous allons vous détailler l’importance de l’oreiller.

Remplacer l’oreiller et non le matelas

Lorsqu’on veut mieux dormir, on pense instinctivement au remplacement de la literie, plus précisément au matelas. Votre matelas peut être encore en bon état, mais c’est peut-être au niveau de l’oreiller qu’il y a un souci. Le saviez-vous ? L’oreiller a un rôle de premier plan dans la qualité du sommeil, d’où bon oreiller anti-acarien et anti-allergique, bonne literie.

A lire aussi : Baie vitrée coulissante : comment faire le meilleur choix ?

Un bon oreiller pour bien soutenir les cervicales

Il est important de bien choisir son oreiller, car mis à part à nous offrir une nuit réparatrice, il soutient également nos cervicales. Le saviez-vous ? La tête d’un adulte fait quand même une dizaine de kilos et la journée, c’est le rachis cervical qui est chargé de son maintien. La nuit, il faut donc un bon oreiller pour que ces vertèbres puissent bien récupérer.

Un bon oreiller pour bien aligner la colonne vertébrale

Un bon oreiller assure aussi un alignement optimal de la colonne vertébrale lors du sommeil. Ainsi, vous ne devez ressentir aucun point de pression. En effet, si vous dormez dans une bonne position, vous pourrez facilement décharger les tensions accumulées pendant la journée. Le matin, vous serez en pleine forme. Pour traiter certains maux, notamment, ceux du dos, avoir une bonne literie, un bon oreiller sont primordiaux.

A découvrir également : Et si vous preniez des cours de bricolage à domicile ?

Un bon oreiller pour profiter d’un sommeil profond

Un sommeil profond de qualité ne peut être eu que par une bonne literie, sans oublier un bon oreiller. Sachez que si vous atteignez chaque nuit un peu moins de deux heures de sommeil profond, vous aidez votre organisme à renforcer ses défenses immunitaires. Vous serez ainsi moins exposé aux virus, mais aussi aux risques de diabète de type 2, d’obésité et de maladies cardiovasculaires.

Bien choisir son oreiller

Détrompez-vous : un bon oreiller n’est pas le plus moelleux ou le plus ferme. Pour le choix de l’oreiller, considérez également la façon dont vous dormez. Si vous dormez sur le côté, optez pour un oreiller bien volumineux, d’environ 11 cm d’épaisseur. Ceux qui dorment sur le dos doivent prendre un modèle un peu moins volumineux. Si vous faites partie de ces personnes qui dorment sur le ventre, il vous faut un oreiller plus fin.

Votre morphologie doit également être prise en compte lors du choix. Vous pouvez vous permettre un oreiller moelleux si vous avez une carrure fine. Ceux qui ont une carrure large, quant à eux, doivent choisir un oreiller ferme. Le garnissage est aussi un élément déterminant. Si vous avez chaud la nuit, préférez un modèle avec un rembourrage naturel en duvet ou en plumes. Si vous avez des allergies, il serait judicieux d’opter pour un oreiller synthétique.

Partager :