Le grand guide du vinaigre blanc

19
Partager :
Une personne nettoie un évier

On l’appelle vinaigre blanc, vinaigre cristal ou encore vinaigre d’alcool. Ce produit naturel et multi-usages revient dans nos maisons, car on redécouvre depuis quelques années ses nombreuses vertus.

Mais connaissez-vous vraiment le vinaigre blanc ?
D’où il provient, comment le choisir et quels sont ses multiples usages ?…

A découvrir également : Au secours, mes toilettes sont bouchées !

Je l’utilise depuis un bon bout de temps et pourtant je ne cesse d’en apprendre sur lui. En faisant mes recherches pour cet article, j’ai encore découvert pas mal de choses nouvelles ! Voici donc un grand guide qui recense toutes les infos essentielles à connaître sur ce produit vraiment pas cher et très polyvalent. Vous y trouverez, entre autres, plein de recettes et de conseils pour l’utiliser au quotidien.

La fabrication du vinaigre blanc

Comme vinaigre de vin ou de cidre, le vinaigre blanc résulte de la fermentation d’un alcool, la plupart du temps provenant d’une solution à base d’eau et de mélasse. Cela signifie qu’il provient généralement de la betterave sucrière. (Mais il peut aussi être produit à partir de canne à sucre, de maïs ou même d’eau de vie.)

A lire aussi : Le parquet flottant : ses avantages

C’est donc un produit assez simple à fabriquer, contenant très peu d’ingrédients de base.

D’où son prix remarquablement bas : moins d’un euro le litre.

Cette composition fait aussi de lui un produit naturel et biodégradable. Il est par ailleurs très acide et dispose de propriétés nettoyantes et désodorisantes. À l’instar du bicarbonate de soude ou du savon de Marseille, sa polyvalence est impressionnante… Pour toutes ces raisons, il figure dans ma liste d’ingrédients de base pour le ménage sain et naturel.

Une odeur caractéristique…

C’est un fait, le vinaigre blanc sent assez fort.

Cela dissuade certaines personnes de l’adopter à la place de liquides industriels plus chimiques et plus coûteux. Mais gardez en tête que :

  • L’odeur du vinaigre blanc se dissipe assez rapidement.
  • On peut la dissimuler grâce à d’autres produits issus d’ingrédients naturels, comme les huiles essentielles ou les écorces d’agrumes.

Quelle taux d’acidité pour quel usage ?

Les dosages en pourcentage indiqués sur le vinaigre mesurent son acidité. En fonction des usages que vous en ferez, certains dosages sont a priori plus indiqués que d’autres.

Typiquement, le vinaigre blanc du rayon cuisine est assez peu dosé en acidité (5 à 8 %) et parfois distillé, tandis que le vinaigre blanc ménager peut chiffrer jusqu’à 12, voire 14 %). Une forte acidité le rend en effet plus performant pour le nettoyage et le détartrage – mais généralement plus fort en odeur et en goût, ce qui peut être gênant.

Comme je le disais, l’un des avantages du vinaigre est sa grande polyvalence. Par conséquent, je conseillerais d’opter pour une acidité de 8 %. Cela suffit en réalité pour nettoyer votre maison au quotidien et c’est encore assez léger pour la cuisine. C’est aussi dans cette gamme d’acidité que le vinaigre blanc est le moins cher.

On peut en effet trouver du vinaigre cristal à 8 % pour moins de 50 centimes le litre dans certains magasins !

Mais si vous le prenez bio et/ou dans une bouteille en verre, il vous reviendra un peu plus cher. Quoi qu’il en soit, ça reste un produit très abordable et extrêmement pratique, qui peut remplacer de nombreuses cochonneries industrielles et fort onéreuses !

Ce qu’il faut impérativement savoir avant de l’utiliser

On va voir dans un instant les nombreux usages qui peuvent être faits du vinaigre blanc. Mais avant toute choses, gardez bien à l’esprit que :

1 – Le vinaigre blanc est acide.

Bien que naturel et biodégradable, il peut donc être agressif pour le corps à forte dose.

Testez-le d’abord en petite quantité et montez progressivement, au fur et à mesure des utilisations, jusqu’aux doses indiquées. Dans tous les cas, ne dépassez pas celles-ci.

2 – Il ne convient pas pour certaines surfaces

Le vinaigre blanc est efficace et inoffensif pour pratiquement toutes les surfaces. Mais il existe quelques exceptions, en particulier le bois, le granit et le marbre, qu’il peut détériorer.

Si vous comptez l’appliquer sur une matière dont vous n’êtes pas sûr(e) de la résistance au vinaigre, testez-le là aussi en petites quantités sur une surface réduite avant d’augmenter progressivement le dosage. Et je le répète, ne dépassez jamais les doses conseillées.

3 – En général, il ne sert à rien de mélanger directement vinaigre blanc et bicarbonate de soude.

Ce mélange provoquera en effet une réaction acido-basique qui aura pour effet de dissoudre les deux produits – pour ne laisser à terme que celui présent en plus grande quantité. Il en va de même pour le mélange entre vinaigre blanc et savon noir ou savon de Marseille. Si le mélange direct n’est pas indiqué, vous pouvez tout à fait employer d’abord l’un, puis l’autre sur une même surface (veillez toutefois à la rincer entre chaque passage si vous avez employé une quantité importante de produit).

4 – Surtout pas de mélange avec l’eau de javel

Vinaigre blanc et eau de javel ne vont pas du tout ensemble. En contact l’un de l’autre, ils provoquent des émanations toxiques pour l’homme !

De toute façon, l’eau de javel est un produit assez agressif pour l’homme et pour l’environnement et je vous déconseille d’en utiliser chez vous.

5 – Par contre, le vinaigre blanc se mélange sans problème avec les huiles essentielles

En effet, le PH des huiles essentielles est acide (situé généralement entre 4 et 6).

Cependant, la mise en garde concernant les effets puissants du vinaigre sur le corps s’applique plus encore pour les HE. Attention donc avant d’utiliser ces dernières ! (Il faut aussi savoir qu’une seule goutte d’HE coûte cher en ressources et en énergie pour être produite… raison de plus pour les utiliser avec beaucoup de parcimonie, si tant est que vous vous en serviez, ce qui n’est pas vraiment nécessaire)

6 – On le mélangera aussi sans souci avec des agrumes (citron, orange, etc.)

Car ils sont acides eux aussi.

Leurs écorces, par exemple, peuvent parfumer le vinaigre en lieu et place des huiles essentielles. Voir la recette de nettoyant multi-surfaces pour plus de détails. Mais on peut essayer d’autres plantes : j’ai discuté avec des personnes qui parfument leur vinaigre à la menthe ou au romarin. Le principe est de faire macérer la plante, au moins deux semaines dans le vinaigre.

Seul petit défaut de cette pratique : le vinaigre blanc, qui ordinairement ne laisse aucune trace, pourra maintenant en déposer quelques-unes (mais ça reste minime par rapport à la plupart des produits et ça part très bien).

Les (multiples) usages du vinaigre blanc

Nous y voilà ! Quels usages pour le vinaigre blanc ? J’ai recensé ici ceux qui me paraissent essentiels. Mais si vous pensez qu’il en manque des incontournables, dites-le moi en commentaire et je compléterai cette liste si besoin.

En cuisine

Le vinaigre blanc est comestible.

Toutefois, son goût est très fort et ne se marie pas avec tout ! Mais on va pouvoir s’en servir dans de nombreux cas.

Nettoyer les salades

Si vous trouvez des limaces ou insectes dans vos laitues et autres salades, rincez-les dans de l’eau vinaigrée, puis à l’eau claire. Les bébêtes n’apprécieront guère l’acidité du vinaigre blanc !

À la place du vin blanc

Dans vos recettes, le vinaigre blanc peut être utilisé en remplacement du vin blanc si vous n’en avez pas sous la main. Mais il ne faut alors pas en mettre autant et il convient d’adoucir son goût. Par conséquent, diluez-le bien et ajoutez du sucre.

Comme conservateur alimentaire

Le vinaigre blanc sert à conserver des aliments pour de très longues durées. C’est le cas en particulier pour les bocaux de cornichons, qui sont faciles à réaliser chez vous. En voici la recette :

  • Cueillez vos cornichons
  • Rincez-les
  • Mettez-les dans un bocal stérile avec la garniture que vous aimez (grains de poivre, petits oignons, estragons…)
  • Couvrez le tout avec du vinaigre blanc
  • Fermez et laissez macérer au moins 3 mois avant de les manger.

Pour le corps (hygiène et soins)

Soulager les aphtes

Imbibez un coton-tige de vinaigre et frottez votre aphte avec. Vous ressentirez d’abord des picotements, puis le vinaigre aidera à calmer la douleur.

Soulager les piqûres d’orties

Prenez un chiffon et imbibez-le de vinaigre cristal. Appliquez sur la peau irritée et attendez une dizaine de minute avant de rincer.

Après-shampooing

Les adeptes du no poo connaissent bien le vinaigre ! Si le shampooing peut être remplacé par du bicarbonate de soude mélangé à l’eau, le vinaigre peut quant à lui être utilisé en lieu et place de l’après-shampooing. On préfère parfois le vinaigre de cidre pour son odeur moins forte, mais le vinaigre blanc, moins cher, peut tout aussi bien faire l’affaire.

Il est connu pour les propriétés suivantes :

  • Antipoux
  • Fait briller les cheveux
  • Les rend plus soyeux et plus lisses
  • Aide au démêlage
  • Limite le gras et les pellicules

Pour l’utiliser, c’est très simple : il suffit de diluer le vinaigre et de l’appliquer sur vos cheveux lors du rinçage. On mélange 1/4 maximum de vinaigre blanc avec 3/4 d’eau et la solution est prête à l’emploi.

Notez qu’il ne convient pas à tous les cuirs chevelus. Certain(e)s ne jurent que par lui, mais comme je l’ai dit plus haut, s’il vous le trouvez trop agressif ou inefficace sur vous, pas la peine d’insister.

Pour la maison (ménage, lessive, etc.)

Il est souvent évoqué pour ses usages ménagers et c’est vrai :

Le vinaigre blanc est un super produit de nettoyage. Rappelons qu’il convient pour pratiquement toutes les surfaces, à l’exception du bois, du marbre et du granit. Ses propriétés pour le ménage sont nombreuses. Notons par exemple qu’il :

  • Désodorise
  • Désinfecte
  • Nettoie
  • Dégraisse
  • Fait briller

Pas mal pour un produit si peu cher et biodégradable !

Nettoyant multi-surfaces

Vu ses propriétés, le vinaigre blanc fait un très bon nettoyant ménager universel.

Et pour en venir aux choses concrètes, vous trouverez sur le site du Déconsommateur une recette très simple de nettoyant multi-usages à base de vinaigre blanc. Il sert pour pratiquement tout : cuisine, toilettes, salle de bain… et même les vitres !

Nettoyer la vitre du poêle ou de l’insert

Le vinaigre cristal peut servir pour nettoyer très efficacement votre vitre de poêle ou d’insert. Pour cela, il suffit d’imbiber un chiffon de vinaigre blanc et de frotter la vitre avec. Le résultat est bluffant !

Détartrer objets et surfaces

Le vinaigre d’alcool est un excellent détartrant.

Mettez-en un fond avec de l’eau dans votre bouilloire et mettez-la à bouillir… Vous verrez que le calcaire sera dissous en quelques secondes ! Il suffira alors de la vider et de refaire bouillir de l’eau seule à quelques reprises pour faire disparaître l’odeur.

De même, il est tout à fait possible de détartrer des objets avec du vinaigre.

C’est par exemple une bonne chose à faire de temps en temps avec les mousseurs de robinets et pommeaux de douche. Dévissez-les et faites-les tremper dans du vinaigre toute la nuit. Le lendemain, frottez légèrement, vous verrez le calcaire partir tout seul !

Pour la lessive

Très utile aussi pour votre linge, le vinaigre permet :

  • De nettoyer les tâches
  • De fixer et rehausser les couleurs
  • Et il adoucit !

Il vous suffit de verser le vinaigre blanc dans le compartiment de votre machine prévu pour l’adoucissant. À mettre quand même sur du linge qui ne craint pas trop. Ajoutez quelques gouttes d’huiles essentielles pour l’odeur si vous le souhaitez.

Notez aussi qu’employer le vinaigre comme adoucissant vous permettra au passage de détartrer la résistance de votre machine…

Pour la vaisselle à la main

Le vinaigre blanc est un puissant dégraissant qui peut servir pour la vaisselle.

Je fais très souvent la vaisselle à la main et j’utilise pour cela du savon de Marseille. Mais, pour les plats et les couverts un peu gras, je n’hésite pas en plus à les faire tremper et/ou à les rincer dans de l’eau vinaigrée. Effet garanti.

Pour le lave-vaisselle

Tout d’abord, vous pouvez verser du vinaigre blanc en lieu et place du liquide de rinçage avant de lancer un programme de lavage. Les effets seront similaires avec en plus une action détartrante pour votre appareil !

Par ailleurs, le vinaigre cristal peut servir à nettoyer entièrement le lave-vaisselle. Pour cela, versez-en 25 cl dans le fond de votre machine et faites-la tourner à vide. Elle sera bien propre à la fin du cycle.

Anti-odeurs pour les canalisations

Vos canalisations dégagent de mauvaises odeurs ? Pas de panique ! Versez directement du vinaigre blanc dans les éviers, lavabos, douches, WC, etc. L’effet désodorisant ne tardera pas à se faire sentir !

(pensez aussi à vider vos siphons, car si l’odeur vient de là, vous solutionnerez le problème très simplement et pour un bon bout de temps.)

Au garage, au jardin…

On peut aussi utiliser les vertus du vinaigre blanc en dehors de la maison…

Produit lave-glace pour la voiture

Vous pouvez utiliser le vinaigre comme base de produit lave-glace. Pour ce faire, mélangez :

  •  60 cl d’eau,
  • 30 cl de vinaigre
  • 10 cl d’alcool à 70° ou 90° pour l’hiver (évite le gel)
  • Quelques gouttes d’huiles essentielles pour l’odeur si vous le souhaitez.

Et votre produit est prêt à l’emploi !

Désherbant au vinaigre blanc et gros sel

Avant tout, je tiens à préciser que je conseille toujours d’éviter le désherbage qui dégrade l’équilibre et la vie des sols et les sous-sols.

Mais si malgré ce conseil vous êtes déterminé à utiliser un désherbant (sur certaines surfaces très localisées, pour éviter la dégradation d’une allée ou d’une terrasse par exemple), alors autant utiliser un produit naturel plutôt qu’industriel.

Donc… Le vinaigre blanc est biodégradable et présente donc peu d’impact sur l’environnement. Mais il a un effet sur les plantes de par sa forte acidité et peut donc servir de désherbant. Le sel a quant à lui un effet stérilisant. Alliés, ces deux produits naturels font un produit redoutable et bon marché contre les « mauvaises herbes ».

Voici donc une recette très simple de désherbant naturel.

Mélangez énergiquement :

  • 2 litres de vinaigre blanc
  • 200 grammes de gros sel iodé (le sel fin fonctionne aussi très bien)

Quand le sel est bien dissous, versez le mélange dans un vaporisateur.

Il suffit de diffuser ce produit fait maison sur la surface à désherber. Veillez à l’utiliser avec parcimonie et par temps sec et beau pour éviter la pluie et les ruissellements sur les surfaces voisines.

Un mot pour conclure

Voilà qui clôt notre tour d’horizon du vinaigre blanc… Impressionnant, n’est-ce pas ? J’ai rarement vu un produit aussi polyvalent. Et encore, on est loin d’avoir couvert tous ses usages possibles (le vinaigre d’alcool nettoie par exemple très bien les cuivres, émaux et faïences…)

Partager :