Faut-il ramoner un insert ?

71
Partager :

L’insert est un appareil de chauffage qui, comme son nom l’indique, est destiné à être inséré dans la cheminée. Il permet de transformer un foyer ouvert en foyer fermé. Une opération qui permet d’optimiser le potentiel de chauffe de la cheminée et de diffuser la chaleur dans l’ensemble du logement. Pourquoi opter pour un insert ? Au même titre que la cheminée, doit-on ramoner un insert ?

Insert et cheminée : faire appel à un ramoneur

En hiver, la cheminée est un endroit privilégié où l’on aime passer de bons moments en famille ou en couple. Auparavant appelée foyer ouvert, la cheminée traditionnelle, par son aspect rustique offre une touche d’élégance et de confort à la maison. Toutefois, cette solution ne semble pas aussi rentable.

A découvrir également : Dassault Systèmes choisit par la Chine pour la construction en 100 jours d'hôpitaux intelligents

Si elle offre une vue particulièrement agréable sur le feu de cheminée, son potentiel de chauffe est quelque peu minime, de l’ordre de 10 à 20 % de rendement. Malgré cela, elle consomme énormément d’énergie, sans compter la pollution qu’elle génère. Aujourd’hui, les cheminées classiques sont appréciées uniquement pour le cachet qu’elles offrent aux habitations. Mais en matière d’énergie, les foyers fermés sont plus appréciés.

Pour optimiser la chaleur d’un foyer ouvert, il est possible de se tourner vers l’insert. Cet appareil de chauffage a la même fonction qu’une cheminée traditionnelle, mais avec un meilleur rendement en plus. L’insert s’installe à l’intérieur même du foyer de la cheminée. Pour ceux qui souhaitent garder leur cheminée traditionnelle et réduire leur facture d’énergie en hiver, l’insert s’avère être la meilleure alternative. Non seulement vous n’aurez pas besoin de réaliser de grands travaux, mais vous verrez également le rendement énergétique de votre cheminée multiplié par 5.

A lire également : Cabines de douche, faites le bon choix !

Le ramonage pour entretenir un insert de cheminée

Comme tout appareil de chauffage, l’insert de cheminée nécessite un entretien régulier pour profiter au maximum de ses avantages. La première chose à faire est de penser à le ramoner régulièrement. Il s’agit même d’une obligation.

Ramoner un insert : l’expertise du ramoneur

Le ramonage est un exercice fastidieux nécessitant de l’expérience. Pour vous qui souhaitez faire réaliser votre ramonage sur Lille, il est primordial de faire appel à un professionnel. D’abord parce que le ramonage n’est pas un travail évident, et ce, peu importe l’appareil de chauffage. Le ramoneur sera amené à travailler en hauteur et à être en contact avec des produits et résidus pouvant être toxiques.

Sans expérience, le ramonage peut être dangereux. Raison pour laquelle n’est pas ramoneur qui veut ! Le métier nécessite d’ailleurs une qualification professionnelle, notamment parce qu’il implique la sécurisation des foyers. Par ailleurs, la loi stipule que seul un professionnel habilité peut délivrer un certificat de ramonage, un document exigé par les assureurs en cas d’incendie.

Ramonage entretien cheminée

Il est ainsi déconseillé de faire soi-même le ramonage de son insert. Vous pourrez tout de même procéder à de petits nettoyages quotidiennement pour faciliter la tâche au ramoneur et éviter les dysfonctionnements. Vous pourrez par exemple nettoyer la vitre avec des produits décapants. Cela vous permettra de continuer à admirer le feu de cheminée. Attention, ce nettoyage ne doit se faire qu’une fois l’insert refroidi. Il faudra également dépoussiérer la réglette d’admission d’air secondaire et débarrasser le cendrier des résidus de la dernière utilisation.

Quand faire ramoner son insert ?

Peu importe votre appareil de chauffage, le ramonage doit se faire au moins deux fois par an. Il s’agit d’une obligation stipulée dans l’article 31.6 du Règlement Sanitaire Départemental. Ceci afin d’éloigner les risques d’incendie et d’assurer le bon fonctionnement de l’appareil. Le premier ramonage doit se faire durant la période de chauffe, soit entre novembre et mars. Le second, lorsque l’insert n’est pas utilisé, soit idéalement au printemps.

Rien ne vous empêche toutefois de procéder au ramonage plusieurs fois dans l’année, surtout si l’insert est fréquemment utilisé. Le recours à un professionnel est fortement conseillé dès que vous constaterez des dysfonctionnements (refoulement de fumée, peu de flammes…) ou des faits inhabituels. Plus vite vous agirez, mieux ce sera pour garantir votre sécurité.

ramonage ramoneur cheminée

Absence de ramonage : quels dangers ?

Le défaut de ramonage vous expose à de multiples risques, parfois importants. Les feux de cheminée sont l’une des principales causes d’accidents domestiques graves. Plus vous utiliserez votre cheminée, plus celle-ci produit de la suie et autres particules telles que le goudron. Au fil du temps, ceux-ci se déposent le long des parois du foyer. En l’absence de ramonage, ces produits s’accumulent et peuvent s’enflammer lors d’un allumage.

Le goudron est particulièrement inflammable. S’en suivra alors un incendie qui peut être particulièrement meurtrier. Ce type d’incident se produit surtout avec les cheminées traditionnelles. Toutefois, même avec des installations plus modernes telles que l’insert, le ramonage est toujours de rigueur.

Hormis les incendies, le défaut de ramonage peut provoquer des intoxications. Lorsque les dépôts sont conséquents, ceux-ci vont obstruer le conduit et refouler des gaz toxiques pour la santé. On parle d’intoxication au monoxyde de carbone. Ce cas est particulièrement dangereux puisqu’il peut, en l’espace d’une ou deux heures, provoquer la mort. Il l’est d’autant plus si vous avez des enfants e bas âge à la maison. Par ailleurs, le monoxyde de carbone est un gaz inflammable.

Il pourrait faire craindre des risques d’explosions. En ne faisant pas ramoner votre insert de cheminée, non seulement vous mettez votre vie et celles de votre en famille en danger, mais vous exposez également votre entourage.

D’ailleurs, il est à noter qu’en l’absence de ramonage, votre responsabilité civile, voire pénale, peut être engagée si l’incendie ou l’intoxication faisait des victimes ou provoquait des dégâts. De plus, à défaut d’un certificat de ramonage, votre assureur peut refuser de vous indemniser. Enfin, le ramonage étant une obligation légale, le propriétaire d’une maison s’expose à une amende pouvant aller jusqu’à 450 euros.

Que vous utilisiez un insert, une chaudière ou une cheminée classique, le ramonage est une opération importante. Pour votre sécurité et celle de votre entourage, mieux vaut confier ce travail à un professionnel. Vous n’en serez aucunement perdant. En général, le prix d’un ramonage coûte entre 50 et 100 euros, un investissement qui vous garantira une certaine tranquillité.

Partager :
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!