Copropriété : comment changer de chauffage ?

300
Partager :

Avec l’avènement des chaudières à haute performance énergétique, il convient de procéder à un remplacement des anciens appareils de chauffage. En effet, cette nouvelle génération est écologique et plus économique que les précédentes. Cependant, procéder à un changement de chaudière en copropriété s’avère assez délicat. Il faut prendre en compte le coût élevé, les contraintes éventuelles du local de chaufferie, mais aussi la gêne temporaire que cela va engendrer pour les copropriétaires. De ce fait, le changement doit se faire vite et bien. Nous vous expliquons donc comment procéder.

Réduire ses charges en changeant de chaudière

Le remplacement d’une chaudière en copropriété nécessite une réflexion en amont, ainsi qu’une certaine expertise. Pour gagner du temps, vous pouvez remplacer votre chaudière en copropriété en faisant appel à un expert qui réalisera une visite technique. Il est vrai que vous devez mobiliser le conseil syndical et les autres copropriétaires. Mais une fois que vous serez face à eux, il faudra leur fournir des informations claires et précises. Abordez donc le sujet du changement de chaudière en parlant du coût et du délai de réalisation des travaux. En contactant un professionnel en amont, vous obtenez ces informations rapidement.

A voir aussi : Salle de bain : l'art des joints silicone

Le choix de l’installation d’une nouvelle chaudière à haute performance énergétique n’aura aucun mal à convaincre les autres propriétaires. Pour commencer, il s’agit d’un appareil plus écologique et économique que les anciennes générations. Il contribuera donc à la réduction des factures de chauffage. Aussi, la chaudière haute performance énergétique offre plus de confort grâce aux nouvelles technologies qui la constituent.

chauffage performant

A lire en complément : Comment effectuer un blindage de porte ?

Penser à l’audit énergétique de la copropriété

Il s’agit d’une expertise donnant accès au bilan des déperditions énergétiques de votre copropriété. Il est important de le réaliser pour éviter les problèmes de compatibilité pouvant être induits par le remplacement du chauffage. En effet, du fait de la puissance de la chaudière à haute performance énergétique, vous risquez de vous retrouver avec un système surdimensionné. Cela s’explique essentiellement par l’incompatibilité de la chaudière avec le système d’isolation des lieux. Vous pouvez aussi compléter le changement de chauffage avec une isolation qui peut être faite avec de la laine de verre.

L’audit énergétique vous donne accès à une liste des travaux supplémentaires qu’il faut effectuer pour accorder votre nouvelle chaudière avec les autres systèmes du bâtiment. La liste des travaux étant connue, un devis vous permettra de les budgétiser. Bien entendu, l’audit ne sera réalisé qu’avec l’accord des autres copropriétaires. D’où l’importance d’avoir recours à un professionnel aguerri pour obtenir des arguments solides et difficilement contestables.

Établir un plan de financement pour changer votre chaudière en copropriété

Même après avoir obtenu l’accord des autres membres de la copropriété, le coût global des travaux peut constituer un frein à la rénovation. Pourtant, il existe bel et bien des moyens d’alléger les frais, notamment en ce qui concerne les travaux de rénovation énergétique. Pour avoir une idée claire des sources de financement dont vous disposez, n’hésitez pas à vous faire accompagner pour mettre un plan de financement en place. Celui-ci devra énumérer toutes les subventions disponibles, les prêts mobilisables ainsi que les aides fiscales attribuées pour ces types de travaux. Pour réduire vos charges de chauffage en copropriété, l’idéal est de faire appel à un expert engagé dans la transition énergétique.

Partager :