Comment faire pousser un noyer à partir d’une noix – Guide

2372
Partager :

Comme pour de nombreux arbres fruitiers (citrons, pommes, noix, etc.), une noix cultivée à partir d’une graine ne portera pas de fruits pendant les 7-10 premières années de sa vie. Si votre objectif est de récolter certains pour une utilisation alimentaire chaque automne, le moyen le plus simple et le plus rapide est de planter un arbre en herbe. Mais puisque vous voulez connaître la joie de cultiver votre arbre à partir de graines, allons-y.

La première chose à faire est de trouver des noix fraîches naturelles.

Cela peut être plus difficile qu’il n’y paraît parce que presque toutes les noix écossées que nous trouvons sur le marché sont transformées et ne germeront certainement pas. Dans tous les cas, nous devons trouver des graines qui n’ont pas été traitées. Ils doivent être naturels, non torréfiés, pas chauffés. Il est préférable de trouver pour récolter des noix fraîches pelées (nous pouvons enlever soigneusement, porter des gants, la coquille extérieure verte et garder la coquille brune et dure).

A lire en complément : Le jardin zen miniature : une petite bulle de sérénité dans votre décoration d'intérieur

Une fois que nous avons trouvé nos graines naturelles à l’automne, nous devons choisir 10-15. Si tout va bien, seulement 50% d’entre eux germent ou moins et seulement une fraction réussira à produire une pousse, puis un arbuste. Tout d’abord, nous immergeons les noix pelées dans l’eau pendant 48-72 heures. Ensuite, nous les plaçons dans un sac en plastique rempli de sable humide et mettons le sac au réfrigérateur pendant 12-15 semaines. D’une autre manière, nous pouvons planter nos graines directement dans le champ pendant l’automne et l’hiver, mais dans ce cas, elles ne seront pas protégées contre les écureuils et autres ennemis. Environ 12 à 15 semaines plus tard, certaines noix germent normalement. Nous plantons directement sur le terrain (dans les zones aux hivers doux) ou dans des pots individuels contenant un mélange spécial de sol (sol mélangé avec du sable de rivière et du compost, etc.). Nous devons planter les graines superficiellement, à une profondeur de 3cm et les couvrir légèrement de terre. Ensuite, nous plaçons les pots à température ambiante, près d’une grande fenêtre, de sorte que les jeunes pousses aient aient assez de soleil. La chose la plus importante à partir de là est de garder le sol humide mais pas spongieux.

Lorsque le pousses atteignent une hauteur de 15cm au printemps, nous pouvons les transplanter dans un plus grand récipient ou directement dans le champ, si le dernier gel est passé.

A voir aussi : Un salon zen avec des stickers

Partager :