Comment bien choisir ses trains de chenille?

33
Partager :
Train de chenilles

Les habitués des machines liées aux travaux de bâtiment, notamment dans des conditions difficiles, connaissent l’importance du train de chenille. Élément-clé des engins de construction, le train de chenille est le composant mécanique permettant de maintenir, de faire mouvoir et surtout de guider les chenilles.

Un organe mécanique à surveiller

De par son importance, le train de chenille est un composant sur lequel il est primordial de mener un suivi périodique de son usure. Il est composé de différentes pièces qui vont se détériorer avec le temps et au fur et à mesure de leur utilisation. Des indications permettent de savoir que le train de chenille commence à s’user et qu’il faudrait envisager à le réparer voire le remplacer. Le premier signe avant-coureur est, par exemple, l’apparition de jeux au niveau des maillons de la chaîne. Les chaînes vont commencer à s’allonger et les espaces entre les patins de chenilles vont s’élargir. Les roues dentées du train de chenille auront aussi tendance à devenir de plus en plus tranchantes au fil du temps, signe qu’il est temps de passer par la case réparation. Enfin, un changement au niveau du confort de conduite est l’un des moyens indiquant que les trains de chenille de l’engin se détériorent. Des ballotements, par exemple, peuvent être liés à une usure plus ou moins avancée des trains de chenille.

Lire également : Poêle ou cheminée, comment choisir se fait l’installation ?

Quels critères retenir pour le choixd’un train de chenille ?

L’usure des trains de chenilles est, comme tout autre élément d’un engin, tout à fait normal. Si beaucoup de fabricants proposent des trains de chenille, comme le kubota chenille, il est intéressant de se tourner vers des experts en la matière comme Verhoeven pour être sûr d’avoir des produits de qualité. De nombreux fabricants ont une bonne réputation en matière de fiabilité pour ne citer que Bobcat ou Caterpillar. La durée de vie des trains de chenille doit figurer parmi les critères de choix car ils doivent être capables de résister à une forte sollicitation tout en permettant un entretien facile. Ensuite, le choix du type de train doit aussi être guidé par le type de travaux à réaliser. Dépendant de l’intensité des travaux prévus, il peut être avisé de privilégier des trains de chenille en acier. Enfin, outre les dimensions du train de chenille, choisir un train de chenille pour lequel il est facile de trouver des pièces de rechange sur le marché est aussi un bon réflexe.

Lire également : L'isolation des combles : des travaux indispensables

Partager :