Anticiper les effractions à Lyon : comment réagir ?

38
Partager :

Inutile de s’imaginer les pires scénarios pour se rendre compte qu’une bonne serrure est la clé d’un haut niveau de sécurité. Mais vous pouvez encore faire mieux en blindant votre porte d’entrée, ou mieux encore en optant pour l’installation d’une nouvelle porte blindée.

Renforcer sa porte, mais est-ce une urgence ?

A lire en complément : Le monte-escalier : l'équipement idéal pour les personnes en perte d'autonomie

Un pied-de-biche bien manié peut servir à fracturer facilement la serrure d’une porte d’appartement standard. Les portes les plus vulnérables cèdent aux techniques de crochetage les plus basiques. Par ailleurs, tout citoyen lambda peut se procurer sur internet un kit complet de crochetage de porte.

Avec tous les tutoriels que l’on peut trouver sur YouTube, vous pouvez devenir incollable dans ce domaine. Qui sait, cela pourrait bien vous servir un jour où vous serez bloqué à l’extérieur de votre propre porte. Mais là n’est pas le sujet. Le fait est qu’il est essentiel d’au moins avoir une serrure sécurisée au niveau de sa porte.

A lire en complément : Comment percer du verre ?

Le blindage de porte : la première alternative

Quel que soit le type de votre porte actuelle, sachez qu’il est possible de le renforcer par blindage. Un blindage simple type cornières anti-pince sur les champs de porte couplées à une serrure multipoint certifiée A2P apporte déjà tout un lot de différence.

Si vous êtes dans les alentours de Lyon, Picard Serrures Lyon propose ce genre de quincaillerie, mais également des services d’installation. Sinon, en matière de blindage de porte, vous avez deux principaux modes d’installation.

Le blindage fourreau ou blindage parisien

Selon les spécialistes, cette technique est celle qui apporte le plus de performance contre les cambriolages. Il permet de retarder les malfaiteurs grâce à la mise en place d’une serrure multipoint. Mais le vrai point fort d’une porte blindée grâce à cette technique est que la porte existante est enveloppée dans une tôle d’acier. En plus, l’huisserie de la porte est remplacée par un cadre en acier, d’où l’autre appellation blindage cadre de cette technique.

La technique du blindage pivot

Cette technique de blindage est plus facile à mettre en œuvre, elle est à la portée de tout bricoleur. Elle consiste en la mise en place par vissage d’une tôle d’acier sur la face intérieure de la porte. Une barre de pivotement est fixée sur la feuillure de l’ouverture de la porte ou soudée sur le cadre si ce dernier est en métal. Une serrure multipoint avec capot et des cornières de champs viennent compléter le blindage. Par souci de sécurité, vous pouvez ajouter une barre de seuil.

Et pourquoi pas une porte blindée ?

Un bloc porte blindée certifié A2P est le choix ultime si vous pouvez vous en donner les moyens. Si vous avez une superbe porte en hêtre, il va falloir vous en débarrasser pour mettre en place une porte blindée. Outre son prix élevé et le fait de devoir remplacer la porte existante, il n’y a rien à reprocher à une porte blindée.

À titre d’information, sachez qu’une porte blindée certifiée A2P BP obtient cette certification parce que la serrure et le bloc porte elles-mêmes sont blindés. En plus, c’est une porte qui a passé une batterie de tests. Sachez par exemple que la porte blindée la plus résistante est certifiée A2P***. Un cambrioleur chevronné a besoin de 15 minutes pour en venir à bout d’une telle porte. Mais même avec une porte A2P*, 5 minutes de résistance sont une éternité.

Partager :