3 critères pour bien choisir un purificateur d’air

24
Partager :

Pendant longtemps, le purificateur d’air était réservé pour les entreprises et les lieux publics. Mais, il s’invite désormais dans de nombreuses maisons pour permettre d’avoir un air pur et plus sain. Destiné à libérer l’air ambiant des différentes particules fines en suspension, des odeurs nauséabondes, etc., il fonctionne grâce à divers mécanismes. Voici un petit guide d’achat qui vous permettra de choisir le meilleur modèle pour votre maison.

Déterminez au préalable la superficie de la pièce

Pour bien choisir un purificateur d’air, il est important de mesurer la superficie des différentes pièces afin que l’appareil soit capable de nettoyer l’air. Les différents modèles disponibles sur le marché donnent ainsi la précision sur la superficie maximale de la pièce. Généralement pour une petite pièce comme le bureau à domicile, un petit purificateur d’air convient.

Lire également : Quelle table à repasser choisir pour une centrale à vapeur ?

Pour les pièces de taille moyenne, le purificateur d’air de 200 à 400 pieds carrés sera idéal. Enfin, il y a le purificateur d’air de 300 à 600 pieds carrés qui couvre parfaitement les grandes surfaces comme la salle de séjour. Dans tous les cas, il est conseillé de choisir un modèle de purificateur d’air légèrement au-dessus de la superficie de la pièce afin de maximiser l’efficacité.

Identifiez le système de filtration adapté à vos besoins

Il s’agit du point essentiel qui permet de différencier les différents purificateurs d’air pour faire le choix idéal. Vous trouverez notamment le purificateur d’air à filtre dont le principe consiste à piéger les particules selon leur taille au travers des filtres superposés du purificateur.

A lire aussi : Les aides pour changer son système de chauffage

C’est une technique de filtration mécanique qui convient parfaitement pour l’usage domestique du purificateur d’air. Il y a également le purificateur ioniseur qui a la capacité de rendre les particules moins agressives en les déchargeant de certains électrons.

Vous pouvez aussi choisir un purificateur par combustion qui brûle les bactéries, pollen et champignons avec une chaleur pouvant atteindre les 200 °C. L’air qui ressortira du purificateur sera toutefois refroidi et pur. Il est également possible d’installer un bon purificateur d’air par photocatalyse dont l’objectif est de faire circuler l’air dans des nanotubes recouverts d’oxyde ou de sulfure.

Ces derniers favorisent l’oxydation des particules pour rejeter de l’eau et un air sain. Enfin, il y a le purificateur à plasma qui n’est pas adapté pour un usage domestique, car le procédé est très agressif et agit directement sur l’air de la pièce.

Faites attention au volume sonore et à la consommation d’énergie

Le système de ventilation dont sont équipés les purificateurs d’air peut rapidement être bruyant. Il est donc important de procéder à une vérification avant tout achat de votre équipement. Fort heureusement, il existe des modèles dotés d’un mode silencieux qui assurent le confort d’utilisation.

De même, sachant que la consommation d’énergie d’un purificateur d’air varie d’un modèle à un autre, il est important de ne pas négliger ce critère. Généralement, les modèles à filtre sont les moins gourmands. Les plus énergivores restent les modèles fonctionnant par photocatalyse avec des rayons ultra-violets.

Partager :