Quelles sont les causes de l’humidité sur un mur ?

73
Partager :

En plus d’être inesthétique, l’humidité sur les murs s’avère dangereuse pour la santé. Des dégâts structurels et une surconsommation d’énergie sont également à craindre. Il convient donc de déceler les signes d’humidité tels que les moisissures, le salpêtre, les bas de murs froids. Une peinture craquelée et un gonflement du papier peint doivent aussi vous alerter. Voici les causes possibles d’un mur humide.

Humidité sur le mur à cause de la condensation ou d’un problème de ventilation

Le phénomène de condensation résulte surtout des activités basiques comme le ménage, la douche ou la vaisselle. En effet, l’air qui transite à l’intérieur du domicile devient humide. Si l’habitation n’est pas suffisamment aérée, cette humidité s’imprègne sur les murs intérieurs. Dans un même temps, des moisissures apparaissent et se développent très rapidement. L’humidité sur un mur engendre également une odeur âcre et pas très saine et il devient alors nécessaire de faire appel aux services d’un professionnel.

A lire en complément : Le froid ne régnera plus chez vous

Les solutions à adopter

La ventilation naturelle reste la meilleure solution pour remédier aux problèmes de condensation. Il s’avère essentiel de faire circuler de l’air frais à l’intérieur de la maison. Ouvrez vos fenêtres pour faire le plein d’air propre. Si nécessaire, rajoutez des systèmes de ventilation aux endroits humides comme la cuisine ou la salle de bain.

L’infiltration d’eau depuis les murs extérieurs

Il arrive aussi que l’humidité s’infiltre depuis les murs extérieurs à travers les joints ou les briques trop poreuses. Du coup, des traces d’humidité se forment au niveau des murs intérieurs et pas seulement au niveau du sol. Attention, les infiltrations peuvent aussi provenir de la toiture. Ce phénomène apparaît généralement dans les vieilles habitations. Par ailleurs, il faudra penser à renforcer l’étanchéité des façades orientées sud-ouest, car elles sont plus exposées aux pluies battantes.

A découvrir également : Un coup de frais pour vendre la maison

humidité

Remédier aux infiltrations d’eau

Selon leur gravité, il existe différentes solutions aux problèmes d’infiltration d’eau depuis les murs extérieurs. Le professionnel recommandera notamment le remplacement des joints endommagés. Un traitement hydrofuge peut aussi être envisagé pour remédier à la maçonnerie poreuse. Dans certains cas, une bonne application d’enduit reste la meilleure solution.

Les remontées capillaires

Les remontées capillaires se traduisent par des traces d’humidité au niveau du sol. Elles sont généralement causées par une mauvaise étanchéité des fondations. Du coup, l’eau du sol remonte dans les murs. En plus des dangers pour la santé, ce phénomène entraîne des dégâts au niveau de la structure même. Il convient donc d’y remédier efficacement.

Traiter l’humidité ascensionnelle

Pour traiter les remontées capillaires, il est d’usage d’injecter un produit hydrofuge dans les murs. Cette opération relève du savoir-faire des professionnels. Ces derniers doivent en effet faire preuve d’une grande précision. En pratique, ils réalisent des trous dans les murs extérieurs et y injectent un gel hydrofuge. Le produit se dilate dans toute la maçonnerie jusqu’à imperméabiliser les murs.

Le problème d’humidité ascensionnelle se traite aussi par une saignée dans les murs. Cette technique consiste à réaliser des rainures dans la maçonnerie. L’expert y pose ensuite une membrane étanche. Compte tenu de l’importance des travaux, ce genre d’opération convient surtout dans le cadre de travaux de rénovation. De plus, cette option se révèle extrêmement coûteuse et nécessite la démolition des murs. Quoi qu’il en soit, il s’avère judicieux de demander l’avis d’experts.

Partager :
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

 

You have Successfully Subscribed!