Nos conseils pour isoler sa toiture

1838
Partager :

Une toiture non isolée laisse échapper 30% de la chaleur interne de la maison. Résultat : en hiver, la facture augmente pour apporter plus de chaleur dans le logement.

Autant pour la santé que le budget général, isoler sa toiture devient alors une alternative obligatoire. Bien qu’elle représente un budget considérable, c’est un investissement sur le long terme. Alors autant suivre les meilleurs conseils pour une isolation réussie.

A lire également : Tout savoir les pieuvres électriques : installations, avantages

Le choix du bon matériau

Aujourd’hui, avec les innovations, il est possible d’installer des isolants à base de matériaux divers. Il faut toutefois noter que les performances ne seront pas les mêmes. Et à ces performances sont étiquetés des prix tout aussi variables.

A lire également : Comment remplacer une manivelle de volet roulant ?

Sur le marché, la laine reste le produit phare avec une excellente isolation. Il y a la laine minérale et celle de bois.  Mais on retrouve également la mousse et le polystyrène qui sont des dérivés plus techniques. Dans la liste des matériaux conseillés, l’isolant aluminium reste aussi une excellente alternative avec un bon rapport qualité-prix.

Quelle épaisseur pour mon isolant ?

La performance d’isolation d’un produit réside aussi dans son épaisseur. L’épaisseur est un détail technique important. Elle est calculée en fonction de la structure de la toiture, la couverture, les besoins, votre budget et du type de comble ainsi que ses dimensions.

Il existe une réglementation à suivre pour connaître l’épaisseur idéale selon l’installation. La réglementation en vigueur est celle de RT 2005. Elle conseille un coefficient de résistance égale ou supérieure à 5 aussi bien pour les rampants de toiture, planchers de combles que les plafonds. En ce qui concerne les toitures-terrasses, le coefficient est fixé à 2,8. Faites ainsi appel à un professionnel dans le domaine pour connaitre le coefficient exact.

Le coefficient thermique

Le coefficient thermique est une des bases d’une excellente isolation thermique. Rappelons que 30% de la chaleur s’évapore par le toit. Or, installer une isolation avec un excellent coefficient thermique revient très onéreux. Souvent, cela pousse les propriétaires à privilégier des coefficients bas voire misérables : 3 ou 3,7.

Alors que le logement demande un coefficient R à 8. C’est le résultat d’une expertise d’un professionnel que l’on peut déterminer le coefficient exact. Si le logement demande ainsi un coefficient élevé, investissez dans de  bonnes installations. Une installation performante réduira les dépenses et la perte d’énergie sur le long terme et principalement durant les périodes hivernales.

Le pare-vapeur est-il obligatoire ?

Selon la RT2012, le pare-vapeur est obligatoire. C’est une membrane qui complète l’isolation de la toiture pour une performance encore plus optimale. Le pare-vapeur est installée entre l’isolant et le parement. C’est lui qui va aider à garder l’étanchéité à l’air des combles.

L’installation est assez complexe car il faut mettre des adhésifs et des mastics d’étanchéité. Ils sont à installer entre les lés de membrane au pourtour des conduits. Le choix se porte ainsi sur des matériaux de qualité et durables. Il est important à ce que le pare-vapeur demeure indépendant. Un point valable même lors d’une rénovation.

Faites appel à un professionnel RGE

Même si vous avez regardé des tutoriels sur l’installation d’une isolation de toiture, il faut toujours faire appel à un professionnel RGE. Il intervient dans les problèmes de rénovation énergétique. L’avantage avec l’intervention d’un professionnel RGE c’est qu’il apporte des conseils et aides pour bénéficier des aides de l’État : prêt à taux zéro, crédit impôt, etc. C’est le cas surtout avec les rénovations. Il vous accompagnera tout le long des travaux et fera en sorte d’amoindrir les dépenses. C’est une aide supplémentaire importante surtout durant les temps de crise.

Les différentes techniques d’isolation : quelle est la plus adaptée à votre toiture ?

Maintenant que vous savez pourquoi l’isolation de la toiture est capitale, il est temps de choisir la technique d’isolation qui convient le mieux à votre maison. Il existe plusieurs techniques d’isolation pour les toitures en fonction des matériaux utilisés et du type de construction.

La première méthode consiste à utiliser une isolation en rouleau ou en panneaux. Cette technique est simple et rapide à installer, mais elle n’est pas toujours efficace car des vides peuvent se former entre la structure du toit et l’isolant. C’est pourquoi il est capital de faire appel à un professionnel pour éviter ce genre de situation.

Une autre méthode consiste à projeter directement l’isolant sur la surface intérieure du toit. Cette technique permet une meilleure adhérence au support, sans créer de ponts thermiques ni d’espace vide entre l’isolant et le support.

L’utilisation d’une membrane réfléchissante peut également être envisagée. Elle permet une isolation phonique ainsi qu’une régulation thermique optimale durant toutes les saisons tout en étant économique.

Si vous souhaitez conserver vos combles perdus comme espace de rangement ou aménageable ultérieurement, sachez qu’il existe aujourd’hui des isolants spécifiquement adaptés aux combles perdus, tels que le papier kraft aluminisé ou encore certains types d’aérations intégrées dans l’isolant pour limiter les risques liés aux remontées d’humidité.

N’oubliez pas que chaque cas doit être étudié avec attention avant toute intervention afin de déterminer quelle technique sera la plus adaptée.

L’isolation de la toiture : quels sont les avantages en termes d’économies d’énergie ?

L’isolation de la toiture peut vous faire économiser beaucoup d’énergie et donc d’argent. Effectivement, une maison mal isolée perd près de 30% de sa chaleur par le toit. En isolant votre toiture, vous pouvez réduire considérablement vos factures énergétiques annuelles.

Une bonne isolation limite les déperditions thermiques en hiver et conserve la fraîcheur à l’intérieur en été. Vous bénéficiez alors d’une température plus constante dans votre logement, ce qui permet aussi d’améliorer votre confort au quotidien.

Une meilleure isolation acoustique est aussi apportée grâce à l’utilisation des meilleurs matériaux disponibles sur le marché. Les bruits extérieurs sont ainsi atténués pour un environnement intérieur plus calme et agréable.

Il ne faut pas négliger que l’isolation de la toiture peut avoir un impact significatif sur la valeur immobilière de votre bien immobilier. Une maison bien isolée sera toujours mieux valorisée qu’une autre mal isolée lorsqu’elle sera mise en vente ou louée.

Pour toutes ces raisons, il faut prendre le temps d’étudier les différentes techniques d’isolation de la toiture, mais aussi leurs avantages écologiques et économiques afin de faire le choix qui convient le mieux à votre habitation comme à vos attentes personnelles. ‘L’Isolation de la Toiture : quels avantages ?’, telle était notre question initiale.
Nous avons vu ensemble comment cette opération pouvait contribuer largement à réduire sa facture énergétique et améliorer son confort quotidien, tout en valorisant votre bien. N’hésitez pas à contacter un professionnel RGE pour vous accompagner dans cette démarche verte et durable !

Partager :