Quels sont les privilèges d’une VPH ?

6
Partager :
VPH

Disposant de la certification RGE EcoArtisan, le Centre Breton de l’Habitat est une entreprise reconnue dans la Bretagne. Avec ses 20 ans d’expérience, elle a su montrer à sa clientèle tout son savoir-faire dans l’installation ou la rénovation des systèmes de ventilation. Au nombre des alternatives qu’elle propose aux clients, il y a la VPH. Voici ce qu’elle a de plus que les autres systèmes d’aération.

Que savoir sur la VPH ?

La VPH ou Ventilation Positive Hygrorégulée est un excellent système de ventilation. Elle dépasse de loin la VMC et pourtant demeure peu connue. Son fonctionnement est diamétralement opposé à son homologue la VMC.

A lire aussi : Le nettoyeur vapeur, un nettoyeur révolutionnaire

En effet, elle fait entrer l’air sain dans le bâtiment avant de procéder à son épuration. Pour ce fait, elle crée une zone de suppression au sein du logement. C’est à cet endroit que l’air pollué est envoyé à l’extérieur par conduits d’aération.

Ce mode de fonctionnement vous permet avant tout d’avoir un air de qualité. La raison est que l’air qui pénètre dans le logement est filtré puis réchauffé avant d’être redistribué dans toutes les pièces. Cela permet d’éliminer les agents pathogènes dont l’air était chargé à son arrivée. En procédant ainsi, la VPH garantit aux occupants du logement un air sain et dépourvu de tous vecteurs de maladies. Au demeurant, les avantages à installer une VPH comme ventilation sont énormes.

A lire en complément : Comment choisir une éolienne domestique ?

Quelles sont ses particularités ?

Maints avantages découlent du choix de la VPH comme système de ventilation. En effet, l’air n’est pas seulement filtré et chauffé, il est également régulé. Autrement dit, son taux d’humidité est réduit avant sa redistribution. La VPH est actuellement la meilleure solution en termes de système de ventilation à cause de la COVID 19.

Pour réduire les risques de contracter cette maladie, il est nécessaire de purifier l’air que vous respirez dans votre logement. Cela permettra par la même occasion de lutter contre plusieurs autres pathologies.

L’autre avantage non moins négligeable qui découle de cette hydrorégulation est la lutte contre le développement des champignons et ses corollaires. Lorsque le taux d’humidité est élevé dans un logement, on observe une remontée capillaire, une mauvaise odeur, le développement des moisissures et le décollage des papiers peints des murs. Cette action de la VPH vous préserve de tous ces phénomènes.

En outre, il faut remarquer qu’il est plus facile de chauffer un air sec que lorsqu’il est humide. La VPH est alors un système qui permet à son utilisateur de faire des économies d’énergie. Vous aurez beaucoup plus à gagner en installant la Ventilation Positive Hygrorégulée dans votre maison.

Comment l’installe-t-on ?

L’installation du système VPH ne peut se faire que par un professionnel assez expérimenté. Il faut d’abord installer la caisse contenant le moteur et le filtre. Généralement, elle est placée dans les combles avant la pose des prises d’air sur la toiture et la façade du bâtiment et le tour est joué. Vous avez désormais un système de ventilation performante.

Après l’installation, le CBH a l’habitude de remettre au propriétaire du logement une télécommande. C’est grâce à elle que vous pourrez régler l’hygrométrie de l’air et connaître le moment approprié pour remplacer le filtre.

Partager :