Comment savoir si un manteau est adapté ?

60
Partager :

Pour subsister face à l’hiver, une meilleure solution est d’acquérir un manteau. Cependant, le choix de ce dernier n’est pas toujours aisé puisque cela nécessite de vérifier au préalable s’il correspond bien à la taille et la morphologie du porteur. Comment savoir alors si un manteau est bien adapté ? Des détails à ce propos dans la suite.

Connaître sa morphologie

Avant toute chose, il importe d’abord de connaître sa morphologie. Ce critère est indispensable pour déterminer si un manteau correspond réellement à votre forme. A cet effet, on distingue plusieurs catégories de morphologies. D’abord, il faut citer la forme ronde qui s’adapte souvent à un manteau ceinturé mi-long ou parfois long. Celui-ci permet de bien ajuster la silhouette et les rondeurs du corps. Il en est de même pour les morphologies en V et celles à grande poitrine.

A lire également : Litige avec un artisan ou un constructeur : que faire en cas de malfaçons ?

Pour ce qui est de la morphologie, sachez qu’un manteau peignoir serait le plus adapté. Lorsque vous avez une hanche plus large que les épaules, il vous faut simplement un manteau pour une forme A, en particulier un manteau droit. Le plus important est de s’assurer que ce vêtement s’ajuste au mieux au design de votre corps.

Par ailleurs, au cours de l’essayage du manteau, vous devez prêter énormément d’attention à certains points essentiels. Il s’agit spécifiquement de la netteté de l’épaule, de l’ajustement des manches et de la longueur du manteau. Pour ce dernier critère, il serait mieux que le manteau soit légèrement au- dessus de vos genoux.

A lire également : Comment faire une étiquette de boite aux lettres ?

Mesurer son manteau

Une autre astuce pour savoir si un manteau est bien adapté est de prendre ses mesures. Cette option s’inscrit notamment dans le cas où vous souhaitez vous en procurer sans préalablement essayer. Ainsi, il serait judicieux de connaître à l’avance les mensurations afin de réduire les risques de vous tromper. Si vous avez un ancien vêtement, alors il serait mieux de s’en servir pour effectuer vos achats. Dans le cas contraire, la mesure de longueur s’avère indispensable.

Pour y arriver, commencez d’abord par retirer la ceinture (éventuellement s’il y en a) de peur de biaiser les chiffres.  De manière explicite, il s’agit de prendre successivement :

  •       La longueur et la largeur du dos
  •       L’étendue de la poitrine
  •       La tour de taille en quittant l’aisselle
  •       La mesure du bas du manteau
  •       Les dimensions de la manche

Par ailleurs, il paraît évident que vous ne pourrez pas tenir compte de toutes ces dimensions pour déterminer si le manteau serait plus convenable. Pour faire simple, tenez-vous-en à la mesure du dos, de la taille et de la longueur de la manche.

Effectuer quelques tests d’ajustement

Afin de vérifier de manière plus pratique et simple l’adaptabilité de votre manteau, il est également recommandé de faire quelques tests. Ces derniers sont généralement regroupés en 4.

D’abord, il s’agit du câlin qui vous permet de savoir si le vêtement est trop serré surtout au niveau de vos bras. Pour le faire, enfiler le manteau puis essayer de vous donner un câlin d’une épaule à une autre. Dès que vous avez du mal à soulever votre bras, il faut conclure que la grandeur n’est pas bien adaptée.

Ensuite, vous pourrez vérifier si la longueur des manches est bien adaptée. Pour cela, il suffit d’étendre vos bras vers l’avant. Lorsque vous remarquez que le poignet est à découvert, il se pourrait que la manche soit de petite taille. Il va falloir alors trouver un manteau dont la longueur de manche est plus élevée.

Après cela, la suite sera de soulever vos bras en l’air de sorte à vouloir toucher le haut. L’objectif ici est de noter le niveau où le vêtement vous arrive. Vous concluez que le manteau est court si son bas montre votre ventre une fois les bras tendus vers le ciel.

Enfin, la dernière vérification consiste à essayer le manteau et à relever là où descend la couture de vos épaules. De façon générale, il faut savoir que les épaules d’un manteau et vos propres épaules devraient en principe rester sous le même alignement.

Partager :